Des usines mieux connectées avec la 5G

Vendredi 14 février 2020

Grâce à la faible latence et à la fiabilité des connexions promises par les réseaux mobiles de 5e génération, cette nouvelle technologie de communication devrait faire son entrée dans les usines afin de rendre les systèmes de fabrication automatisés plus sûrs, plus flexibles et plus efficaces.

Avec l'arrivée de la 5G dans les mois qui viennent, l'industrie manufacturière pourrait connaître une transformation profonde. En effet, les liaisons sans fil permettent aux automates et aux systèmes de contrôle de communiquer de manière continue avec des équipements fixes comme les robots ou mobiles comme les AGV sans qu'il soit nécessaire de recourir au moindre câble.

Jusqu'à présent, l'installation d'une machine, d'un robot classique ou même collaboratif, d'un dispositif de transport, etc., se faisait sous la forme d'une cellule autonome ou, en tant qu'équipement relié au réseau de commande et de supervision par une réseau câblé fonctionnant sous l'une ou l'autre des déclinaisons industrielles du réseau câblé Ethernet.

Partant de ce constat, on peut souligner que depuis environ trente ans, les industriels ont automatisé tout ce qui pouvait l'être en usine à l'aide de la technologie filaire avec un niveau de connexion des équipements de production qui avoisine 90 %. Avec la 5G, il sera possible selon toute vraisemblance, d'automatiser les 10 % d'équipements restants.