Une sécurité numérique ouverte et positive

Lundi 28 octobre 2019

Face à l'omniprésence des sujets numériques dans notre quotidien, l'ouverture et le partage sont des leviers décisifs pour l'Agence nationale de sécurité des systèmes d'information (ANSSI). Dans cette logique, elle s'ouvre aux acteurs de l'écosystème numérique, mais également à d'autres écosystèmes pour s'enrichir mutuellement, en partageant les expertises, les capacités et les outils de chacun avec l'objectif de co-construire.

C'est ainsi que l'ANSSI s'est par exemple, engagée dans une démarche open-source, publiant de nombreux projets tels que OpenCTI (plateforme ouverte d'analyse de la cybermenace), Clip OS (système d'exploitation multiniveau basé sur un noyau Linux), WooKey (clé de stockage USB sécurisée), ou plus récemment DFIR ORC (ensemble d'outils qui permettent la recherche, l'extraction et la mise à disposition des données forensiques). Suivant cette logique d'ouverture, l'agence plaide pour le partage des données, en toute sécurité, afin d'accroître le niveau de connaissance de tous.

L'ANSSI soutient très ouvertement le projet de Campus de la cybersécurité, porté par Michel Van Den Berghe, directeur général d'Orange Cyberdéfense, qui vise à réunir et renforcer l'ensemble des acteurs de l'écosystème français de la cybersécurité. L'agence apportera au projet son expertise en matière de sécurité numérique.

« Le Campus de la cybersécurité offre une belle opportunité pour décloisonner les activités publiques et privées. Il jouera un rôle important de catalyseur et de vitrine internationale du dynamisme et de l 'engagement de l'écosystème français », affirme Guillaume Poupard, directeur général de l'agence.

Enfin, l'ANSSI est convaincue de l'importance de s'ouvrir à d'autres écosystèmes, notamment ceux de l'enseignement et de la recherche pour relever le défi du passage à l'échelle de la sécurité numérique en France.