B&R Automation passe à la grande vitesse

Avec la technologie Reaction, l’Autrichien atteint des records de temps de réponse sur ses entrées/sorties déportées X20.

Pas question de perdre une microseconde, même au niveau des entrées/sorties déportées. C’est le but que s’est fixé l’Autrichien B&R Automation en mettant au point sa technologie Reaction.  Et ça marche ! « Cette technologie permet d’obtenir des temps de réponse d’une microseconde dans l’automatisme. Pour les applications nécessitant des réactions ultra-rapides, le gain en performance ainsi obtenu est considérable », note le spécialiste des automatismes. On dépasse en effet de loin les traditionnelles limites des E/S, qui nécessitent généralement des délais d’une centaine de microsecondes entre la réception d’un signal d’entrée à l'émission du signal de sortie.

Communication entre esclaves
Comment atteindre une telle performance ? Avec une astuce simple : « les processus critiques au regard du temps d’exécution sont exécutés directement dans des modules d’E/S X20 (E/S IP20) ou X67 (E/S décentralisées IP67) », explique Olivier Rambaldelli, responsable marketing de la filiale française.  Ainsi, la programmation de ces processus critiques est-elle effectuée graphiquement dans l’éditeur FBD IEC 61131 de l’environnement de développement Automation Studio de B&R et les programmes créés se chargent dynamiquement  et s’exécutent directement dans les modules d'E/S, qui fournissent une capacité de traitement supplémentaire, en éliminant ainsi les échanges de données via le réseau. « L'automate voit ainsi sa charge de traitement diminuer et ses performances optimisées, ce qui permet de se tourner vers des solutions d’automatismes plus économiques tout en préservant les performances, ou d’accroître les performances sans aucun surcoût », note Olivier Rambaldelli. Evidemment, cela n’est possible que grâce au réseau temps réel Powerlink, qui autorise la communication directe entre esclaves, en plus de performances de synchronisation élevées dans l’automatisme.

Des fonctions déportées

Parmi les fonctions disponibles en bibliothèque avec cette technologie, on retrouvera en particulier l’accès direct à des signaux digitaux et analogiques, les échanges de données avec le programme de contrôle de l’automate central, les opérations logiques AND, OR, XOR, NOT, les opérations arithmétiques ADD, SUB, MUL, DIV, mais aussi le multiplexage, démultiplexage, décalage, flip flop, temporisation, PWM, comparateur, compteur…  A noter, outre les modules d’E/S, décentralisés ou non, des gammes X20 et X67, les E/S intégrées au nouvel automate compact de la gamme X20 peuvent être aussi dotées de cette technologie.
 Avec un temps de réponse d’une microseconde, côté applications, « la technologie Reaction répond idéalement aux besoins de réactions ultra-rapides qui caractérisent, par exemple, le contrôle de débit ou de poids dans les machines de remplissage, le contrôle de pression dans les machines d’injection plastique, ou encore la dépose de colle dans les machines d’encartonnage », déclare l’Autrichien. Et cela concernera les grandes machines comme les petites.