COOPÉRATION TRILATÉRALE POUR LA DIGITALISATION

Les organisations Alliance Industrie du Futur en France, Plattform Industrie 4.0 en Allemagne et Piano Industria 4.0 en Italie, ont à Berlin en mars 2017, convenu de coopérer en faisant converger leurs modèles de promotion de digitalisation de l’appareil industriel manufacturier. Après Turin en juin 2017, la suite de cette initiative vient de se dérouler à Paris.


Une réunion du comité de pilotage de la coopération trilatérale vient de se tenir à Paris le 18 janvier dernier avec des représentants de l’industrie et des différents gouvernements concernés.

Le comité de pilotage a choisi d’avancer dans la coordination des initiatives nationales par exemple, en travaillant sur des documents communs en matière de normalisation administrative ou encore, en abordant le problème de la propriété des données industrielles. La Commission européenne a été invitée à partager les progrès qu’elle a réalisés dans le cadre de l’initiative de numérisation de l’industrie européenne (DEI) et a été informée des progrès de la coopération trilatérale. La DEI et la coopération trilatérale s’attaquent à des problèmes similaires, les synergies entre les deux initiatives ont été identifiées et seront poursuivies. L’initiative trilatérale est structurée en trois groupes de travail (GT), dont chacun accomplit des progrès significatifs dans la normalisation (GT1), sur l’engagement des PME (GT2) et le soutien aux politiques industrielles (GT3).

LES ACTEURS EN PRÉSENCE

Créée en juillet 2015, Alliance Industrie du Futur rassemble des organisations professionnelles de l’industrie et du numérique ainsi que des partenaires académiques et technologiques autour d’une ambition commune : faire de la France un leader dans le renouveau industriel mondial. Elle a notamment pour mission de soutenir tout spécialement les PME, dans la transformation de leurs modèles économiques, de leur organisation et de leurs méthodes de conception, dans un monde où le numérique fait tomber les barrières entre l’industrie et les services.

Pour sa part Plattform Industrie 4.0 est l’organisation qui centralise les initiatives destinées à faire progresser la transformation numérique en étroite collaboration avec la politique, l’industrie, la science, les associations professionnelles et les syndicats. La plateforme développe et coordonne des services d’information et de mise en réseau pour soutenir les entreprises allemandes, en particulier celles de taille moyenne. Elle fait la promotion des bonnes pratiques d’entreprises et émet des recommandations pour diversifier les programmes d’action.

Afin de stimuler la productivité et d’accélérer la mise à niveau technologique des entreprises transalpines, le plan national Piano Industria 4.0 du gouvernement italien se concentre sur des mesures stratégiques pour soutenir les investissements et renforcer les compétences, telles que : suramortissements, crédits d’impôts sur la R&D et les actifs brevetés, renforcement de la formation professionnelle, création de Pôles technologiques et de doctorats industriels, etc. Par ailleurs, des mesures complémentaires sont en cours de mises en place comme la création de Centres de compétences et d’un réseau de Pôles d’innovation numérique, coopération sur les standards IIoT ouverts et interopérables, facilité d’accès au financement, etc