Des Dataman version mini

Les derniers modèles d’imageurs de Cognex battent des records de compacité. Une alternative aux systèmes laser pour la lecture de codes-barres dans les lignes où la place manque.

 

On connaissait les Dataman 300, 500, et leurs récentes déclinaisons 503 et 303. Des imageurs de Cognex relativement imposants destinés davantage à la logistique qu’aux applications purement industrielles, par exemple dans le cadre de portiques d’identification. Avec les Dataman 50L et 60L, l’Américain concentre sa technologie dans des modèles ultracompacts, puisque le boîtier des lecteurs (certifié IP 65) mesure seulement 323,5 x 27 x 43,5 mm. A l’intérieur, on retrouve un capteur d’une résolution s’élevant à 752 x 480 pixels capable d’assurer 45 lectures par seconde, associé à une optique à trois positions et viseur intégré pour une installation facile à différentes distances de travail, jusqu’à 10 cm. Ces modèles viseront donc en particulier les applications dans des espaces restreints.

Côté connexions, le 50L dispose d’un port USB et d’un port série RS 232. La version 60L y ajoute une connexion Ethernet. Enfin, afin d’assurer des taux de lectures supérieurs à 99%, Cognex a intégré dans ses petits modèles la technologie Hotbars, qui améliore la lecture de codes-barres linéaires  endommagés, déformés, flous, rayés, de petite taille ou à faible contraste et l’analyse des échecs de lecture, en permettant à l'utilisateur de voir ce que le lecteur voit en direct sur un écran ou via l'archivage des images.