MESURER DÉPLACEMENTS, DISTANCES ET POSITIONS PAR TRIANGULATION

Micro-Epsilon propose avec l’optoNCDT 1750, un capteur à triangulation laser pour réaliser avec rapidité, des mesures dans les applications industrielles. Tant les composants qui le constituent que les algorithmes qu’il exploite, lui permettent de délivrer une haute précision avec une grande dynamique.


La triangulation consiste à mesurer une distance par calcul angulaire. Un laser projette un point de lumière sur un objet et la lumière réfléchie atteint en retour, un élément récepteur sous un certain angle. La distance par rapport à l’objet mesuré, est calculée à partir de la position du point lumineux sur la surface de l’élément récepteur. La mesure de déplacements ou de positions peut être réalisée en intégrant dans le temps plusieurs mesures de distance.

Les capteurs laser optoNCDT 1750 sont extrêmement compacts et disposent d’un contrôleur complètement intégré, permettant un montage rapide et simple grâce notamment, à un câblage simplifié. Ces caractéristiques lui confèrent une polyvalence appréciable et facilitent son installation dans les espaces réduits. La lentille du capteur produit un point lumineux de référence (spot) sur l’objet à mesurer ce qui permet de détecter les plus petits composants avec fiabilité. L’appareil couvre six plages de mesures – 2, 10, 20, 50, 100 et 200 mm avec une linéarité maximale de 1,6 μm.

Le capteur délivre les informations au travers d’une interface RS-422 sous forme analogique ou numérique. En plus, l’optoNCDT 1750 offre deux sorties de commutation et une entrée pour contrôler différentes fonctions.

Le système de mesure optique à laser fonctionne presque indépendamment du matériau et de la couleur grâce à la fonction RTSC (real-time surface compensation), un dispositif de compensation d’état de surfaces fonctionnant en temps réel. Ce dernier mesure le degré de réflexion de l’objet pendant la phase d’exposition et réajuste en temps réel, la durée pendant laquelle le capteur recevra la lumière du spot. Ce réglage automatique permet des mesures fiables sur des surfaces aux allures changeantes.

DES SEUILS DE DÉTECTION PRÉDÉTERMINÉS

Le paramétrage du capteur s’effectue au moyen d’une interface Web intégrée. Afin de produire des mesures sans faire le moindre compromis en termes de précision, l’interface propose des présélections qui permettent d’optimiser la mise en exploitation du capteur pour les surfaces qui réfléchissent ou absorbent plus ou moins la lumière telles que les métaux polis ou brossés, les plastiques et la céramique, les circuits imprimés ou les matières synthétiques renforcées de carbone ou de fibres de verre. La sélection du point de référence et la suppression des seuils parasites permettent aussi d’obtenir des mesures fiables sur les surfaces graissées ou huilées que l’on rencontre dans les moteurs et les éléments de transmissions mais aussi, sur les matériaux revêtus, les objets situés derrière une surface vitrée verre ou les composants insérés sous un film soudé.

La fréquence de mesure peut être ajustée en continu jusqu’à 7,5 kHz afin de l’adapter à la nature de la mesure à réaliser. Cet ajustement de la fréquence d’échantillonnage du capteur optoNCDT 1750 est nécessaire pour analyser les oscillations mécaniques, par exemple pour faire des mesures sur des pièces en rotation afin de déterminer l’excentricité de l’arbre.