Les Mini PC industriels

La polyvalence fonctionnelle des PC a largement conquis l’industrie. Reste que la conformité avec les réseaux industriels, les bus de terrain et les standards d’encombrement propres aux sites de production, imposent des configurations spécifiques. Tour d’horizon des PC industriels compacts à haute performance. Les Mini PC industriels

Advantech

Advantech dispose d’une gamme étendue de PC industriels dont le modèle UNO 2483G constitue le haut de gamme sur base de processeurs de quatrième génération Intel Core i7, Core i3 et Celeron. Ce modèle dispose de quatre ports Gigabit Ethernet supportant la tolérance de panne, l’agrégation de liens et l’équilibrage de charge pour la redondance du réseau. La technologie iDoor permet d’ajouter de nouvelles fonctions pour supporter les protocoles tels que Profibus, Profinet, Powerlink et EtherCAT voire, étendre la mémoire, ajouter des E/S numériques et analogiques, etc.

Supportant les mêmes extensions via la technologie iDoor, l’Advantech UNO-2362G est conçu autour d’un processeur AMD double-cœur à 1 GHz, secondé par 2 Go de Ram DDR3 et un processeur graphique Radeon. Il intègre un port Gigabit Ethernet, quatre ports USB 2.0, un port RS-232 et un port HDMI.

Les modèles UNO-2272G et UNO-1372G sont conçus autour de processeur Intel Atom. L’un et l’autre supporte la technologie de modules d’extensions iDoor et deux ports mPCIe (mini PCI Express). Enfin, on notera que l’UNO-1372G dispose encore d’un port mSATA.

B&R

Dans la gamme de PC industriels proposés par B&R, l’Automation PC 910 offre une puissance de calcul maximale pour les tâches les plus complexes comme les systèmes de vision industrielle de haute technicité. L’unité centrale est construite autour d’un processeur de troisième génération double-cœur ou quadri-cœur Intel Core i7, i5 ou i3 dont la puissance de calcul est secondée par un FPGA. Ces puces s’appuient sur une mémoire qui s’étend de 1 à 8 Go selon les configurations et un disque HDD ou SSD proposant jusqu’à 500 Go de stockage sur connexion SATA III. Deux ports Gigabit Ethernet assurent les communications en réseaux, l’Automation PC 910 étant compatible avec les standards Powerlink et CAN. De un à cinq connecteurs PCI Express permettent d’étendre les capacités en ajoutant des cartes ou des périphériques internes. A cela s’ajoutent encore quatre ports USB 3.0, des ports RS-232 et des interfaces DVI et RVB pour l’affichage.

Conçu autour de processeurs Intel Atom mono-cœur, double-cœur ou quadri-cœur, l’Automation PC 2100 intègre toutes les interfaces essentielles, et notamment deux ports Gigabit Ethernet, un port USB 3.0 et un port USB 2.0 tandis que des interfaces bus de terrain Powerlink et CAN peuvent être ajoutées sous forme de modules. Le stockage des données s’effectue sur des cartes CFast de type MLC et de capacité de 60 Go ou plus.

Beckhoff Automation

Avec la série CX51, Beckhoff Automation a combiné la puissance d’un PC industriel et des E/S modulaires sur une monture DIN. Ces équipements sont conçus autour de processeurs intel Atom mono-cœur, double-cœur ou quadricœur, selon les performances requises. La mémoire interne peut accueillir jusqu’à 4 Go de ram DDR3 et la sauvegarde est assurée par une carte à mémoire au format Compact Flash de 64 Go en standard. Outre la présence de deux ports Gigabit Ethernet, ces PC supportent EtherCAT.

Les PC industriels de la série C6930 sont eux conçus autour de processeurs de quatrième génération Intel Core i3, i5 et i7 et supportent jusqu’à 16 Go de mémoire Ram DDR3L. Surtout, ils intègrent un port SATA Raid 1 qui apporte la tolérance aux pannes de disque dur en assurant la duplication simultanée des programmes et des données sur deux unités. A cela s’ajoutent des ports PCI et PCI Express en interne, deux ports Gigabit Ethernet, EtherCAT et des connexions USB 2.0, RS-232, etc.

Pour les applications de moyenne puissance, Beckhoff Automation propose encore la série C6915 architecturée autour de processeurs Intel Atom avec des capacités de communication externes similaires.

Factory Systèmes

Sous la marque Galium, Factory Systèmes commercialise une gamme de PC industriels sans ventilateur. Dans le haut de gamme, on trouve notamment le modèle GFS57 conçu autour d’un processeur de troisième génération Intel Core i7 associé à une puce HD Graphic 4000, le tout entouré de 8 Go de mémoire Ram DDR3 auquel il faut encore ajouter un confortable disque dur de 500 Go. Les capacités d’extension internes reposent sur deux connecteurs PCI Express et un mini-PCI Express (mPCIe). Pour les liaisons externes, on trouve notamment quatre ports USB 3.0 et deux ports USB 2.0, des ports RS-232 et RS-485 ainsi que des connexions HDMI, DVI et Display Port pour l’affichage. Enfin, les communications en réseau sont confiées à deux ports Gigabit Ethernet.

Cette formule est aussi déclinée dans le Galium GFC55 qui pour sa part, repose sur un processeur de quatrième génération Intel Core i3 secondé par une puce HD Graphic 4600, 4 Go de mémoire Ram DDR3 et le même disque dur que précédemment. On trouve encore deux ports Gigabit Ethernet, deux ports USB 3.0 et deux USB 2.0 ainsi que des ports RS-23 aux côtés de ports VGA, DVI et HDMI.

Les galium GFC53 sur base Intel Celeron et GFC51 équipés de processeur AMD complètent la gamme avec respectivement 4 Go et 2 Go de mémoire Ram DDR3 et toujours un disque dur de 500 Go. On trouve encore deux ports Gigabit Ethernet sur le GFC53 et un seul sur le GFC51. En option, ils supportent les protocoles Profibus, Profinet, EtherCAT, CANOpen, EtherNet/IP, Sercos ou Powerlink.

Kontron

Kontron dispose d’une nouvelle plate-forme informatique industrielle référencée KBox A-202 sur le standard d’encombrement SMARC. Il intègre un processeur Intel Atom quadri-cœur cadencé à 1,91 GHz, secondé par 4 Go de

mémoire Ram DDR3L extensible à 8 Go. Le stockage du système, des programmes et des données est assuré par un disque SSD offrant une capacité max. de 64 Go. On trouve encore en interne, une interface mini-PCIe pour accueillir différentes extensions. Les communications locales peuvent s’appuyer sur un large éventail d’interfaces industrielles telles que deux ports Gigabit Ethernet, deux ports USB 2.0, ainsi que la possibilité en option de disposer d’une liaison CAN ou Profibus.

Cet équipement peut aussi être équipé de transmetteurs sans-fil aux standards 4G/LTE, 3G/2G ou Wi-Fi. Trois connecteurs d’antennes externes permettent une transmission optimale des signaux radio.

Moxa

Chez Moxa, la gamme d’ordinateurs embarqués V2422 repose sur le processeur Intel Atom N270 et disposent de quatre ports série RS-232, RS-422 et RS-485, de deux ports Gigabit Ethernet et de six ports USB 2.0. En outre, les ordinateurs V2406 sont équipés de sorties VGA et DVI-I, et sont conformes à la norme EN 50155, ce qui les rend particulièrement bien adaptés à des applications industrielles.

Les deux ports Gigabit Ethernet constituent une solution fiable et rapide de redondance du réseau, en garantissant un fonctionnement continu pour la communication et la gestion de données. Les ordinateurs disposent encore de quatre entrées et deux sorties numériques pour la connexion de périphériques E/S ainsi qu’un emplacement CompactFlash. Des connecteurs SATA pour les applications qui requièrent des données en mémoire tampon et une extension de stockage. Le V2422 est équipé en outre de deux connecteurs d’extension pour périphériques, pour une intégration flexible des applications qui nécessitent un module matériel supplémentaire.

National Instruments

Avec la gamme CompactRIO, National Instruments propose un ensemble de solutions d’automatisation qui comprend notamment le contrôleur industriel IC 3173. Exempt de ventilateur, ce PC intègre un processeur double cœur Intel Core i7 à 2,20 GHz, 8 Go de Ram DDR3 et 4 Go de mémoire dans une conception durcie sans élément mobile. Un FPGA Kintex-7 améliore les performances spécialement en tant que coprocesseur pour le traitement des images. Ce matériel est équipé en standard du système d’exploitation NI Linux Real-Time.

Le contrôleur IC-3173 est compatible avec le châssis de la gamme CompactRIO et supporte les liaisons Ethernet et EtherCAT.

Par ailleurs, il accepte et pilote les caméras GigE Vision et USB 3.0 Vision ainsi que tous les autres équipements d’automatisation compatibles. De plus, ce contrôleur est doté d’E/S numériques différentielles, TTL et ISO embarquées.

Les développements applicatifs s’effectuent au travers du logiciel de conception LabVIEW comprenant notamment, des centaines de bibliothèques pour l’analyse, le contrôle, le traitement d’images, etc.

Rockwell Automation

Rockwell Automation propose un PC industriel Allen-Bradley référencé 6155 R/F 200R sans écran intégré pour notamment, adresser les besoins en matière de vision industrielle, de maintenance, de suivi et de contrôle d’applications. Selon les configurations, cet équipement est doté d’un disque HDD de 100 Go ou SSD de 32 Go géré au travers d’une interface SATA. L’appareil est conçu autour d’un processeur Intel Celeron M à basse consommation qui permet une conception sans ventilateur pour son refroidissement interne. En standard, les PC industriels Allen-Bradley 6155 R/F 200R intègrent 1 à 2 Go de mémoire Ram DDR2.

Les communications reposent sur un voire, deux ports Gigabit Ethernet, quatre ports USB 2.0, deux ports RS-232 et deux ports PS/2 permettant de relier une souris et un clavier au besoin. L’affichage passe par une connexion analogique VGA.

Siemens

La gamme Simatic du constructeur bavarois compte quatre PC industriels compacts : les IPC427D et IPC227D ainsi que les IPC827C et IPC627C.

Conçus autour de processeurs intel Atom cadencés entre 600 MHz et 1,3 GHz, les modèles IPC227D et IPC427D sont des PC compacts sans ventilation qui se prêtent à des applications généralistes de par leur grande flexibilité. Ils disposent de deux ports Gigabit Ethernet et d’un port Profinet permettant de couvrir les applications orientées temps-réel. Ils reçoivent de préférence des disques SSD de 60 Go ou 80 Go voire un HDD de 250 Go.

Pour leur part, les IPC627C et IPC827C sont conçus autour de processeurs Intel Core i7 à 2,53 GHz, Core i3 à 2,13 GHz ou Celeron P à 1,86 GHz. Ils peuvent recevoir des disques SSD et HDD de différentes capacités mais surtout, ils intègrent une interface Raid 1 permettant la tolérance aux pannes par duplication simultanée des programmes et des données sur deux disques. Les possibilités peuvent être étendues en interne grâce à des ports PCI et PCI Express. Pour

les communications, on trouve en standard deux ports Gigabit Ethernet supportant l’équilibrage et le report de charge en cas de défaillance, un port Profibus et un port Profinet. On peut encore ajouter que ces modèles sont équipés d’une alimentation redondante.