PANORAMA, UNE PLATEFORME DE CONTRÔLE TOURNÉE VERS L’AVENIR

Editeur de la plateforme de supervision et d’acquisition de données Panorama, Codra propose une solution Scada modulaire et extensible, dédiée à la conception d’applications de pilotage et de contrôle de l’équipement industriel, de la ligne de production ou encore de l’usine elle-même.


La digitalisation de l’appareil de production qui s’opère désormais à tous les niveaux où circulent les données dans une installation industrielle, nécessite de déployer des logiciels de contrôle et d’acquisition de données – Scada – capables de centraliser les informations provenant d’un large éventail de ressources numériques de natures diverses.

Codra est à la fois une société de services en ingénierie informatique (SSII) spécialisée en automation et un éditeur de logiciels de supervision adressant aussi bien l’industrie que la gestion technique du bâtiment (GTB), le transport, l’énergie, l’environnement, la production et la distribution de l’eau, etc. La suite logicielle Panorama 2017 intègre différents modules fonctionnels spécialisés comme Panorama E² qui prend en charge tout ce qui relève de l’acquisition et de la supervision des processus industriels en temps réel, Panorama H² qui apporte des fonctions d’historisation des données fonctionnelles et Panorama Com qui est en quelque sorte, le centre de communication par lequel transitent les données en provenance ou à destination d’une multitude de protocoles.

Mais la digitalisation implique d’élargir les échanges de données avec un très large éventail de ressources en ne se limitant plus aux seuls équipements et logiciels directement en prise avec les machines de fabrication et les cellules d’assemblage. La suite Panorama permet d’ouvrir les applications de supervision vers d’autres systèmes et logiciels que l’entreprise exploite pour couvrir l’ensemble des métiers qui concourent à son fonctionnement optimal : progiciels de gestion intégrés (ERP), outils de gestion et de planification (GPAO et GMAO), système d’information géographique (SIG), etc. Pour renforcer cette capacité d’interopérabilité des systèmes, Codra est le premier éditeur de logiciel Scada à obtenir la certification OPC UA client et serveur auprès de la Fondation OPC.

En matière de cybersécurité, Codra s’est organisé pour prendre en compte les obligations actuelles et futures des entreprises et des organisations, en matière de sécurité des systèmes d’information (SSI), applicables en particulier aux opérateurs d’importance vitale (OIV). Parmi les fonctionnalités de protection élémentaires intégrées à cette solution, on trouve évidemment, la confidentialité par chiffrement des échanges, contrôle d’intégrité et d’authenticité ainsi que l’identification des opérateurs et des intervenants.

DE LA MOBILITÉ À L’IIOT

Outre les protocoles classiques liés au monde de la supervision comme Modbus/TCP, OPC UA/DA ou le standard normalisé IEC 61850 utilisé sur les réseaux de distribution d’électricité, la plateforme de supervision Panorama supporte nativement les réseaux LPWAN (Low Power Wide Area Network) Sigfox et LoRaWan tout spécialement destinés à la constitution de l’Internet des objets dans sa version industrielle. Il est possible de digitaliser les objets connectés physiques pour assurer leur intégration dans la supervision. Peu importe que les objets connectés soient situés en extérieur, à l’intérieur ou même en sous-sol, les informations collectées peuvent être directement exploitées au sein des applications Panorama. Température ambiante, pression, ouverture de porte, compteur énergétique issus de l’IoT et autres mesures provenant des automates, toutes ces informations peuvent être traitées dans une seule et même plateforme.

Cette capacité à densifier facilement les points de mesure par l’intermédiaire de liaisons sans-fil à moyenne ou longue distance, pour un coût d’investissement considérablement plus réduit qu’avec un Ethernet industriel câblé, permet d’envisager un retour sur investissement rapide. Dès lors que la densification des points de mesures et de collectes des données est facilitée, il est possible de mieux maîtriser le pilotage et le fonctionnement des systèmes de production pour en optimiser les coûts d’exploitation et de maintenance mais aussi, de mesurer et d’adapter en temps réel la consommation énergétique afin d’améliorer l’efficacité des installations tout en simplifiant la mission des opérateurs en leur communiquant des informations pertinentes qui améliorent leur connaissance de l’appareil industriel dont ils ont la charge.