Si on jouait à se faire peur ?

Ouille, ouille, ouille… la dernière journée du Club Automation sur la Cybersécurité n’a pas fait que des heureux. Finie l’époque des gentils pirates qui, encore mineurs, cherchaient à se faire un nom, aujourd’hui ce sont les méchants qui s’intéressent à vous, à votre production.