Trois kilos à la naissance

Si les robots de 12 ou 6 kilos vous paraissent encore trop gros, regardez la famille des RV-C de Mitsubishi Electric qui s'agrandit avec la naissance d'un robot pour des charges de 3 kilos. Si les robots aux capacités de charges de 12 ou 6 kilos vous paraissent encore trop gros pour manipuler vos pièces dans l'espace, regardez de près la nouvelle gamme de Mitsubishi Electric. En effet, la famille des RV-C s'agrandit avec la naissance d'un petit nouveau, pour des poids n'excédant pas les 3 kilos. Sa faible capacité de charges est compensé par un rayon d'action de 642 mm. Il intègre de base un frein sur chaque axe, un choix technique qui permet d'afficher une précision de 0,02 mm pour des vitesses de 5.500 mm/sec. Ce modèle, qui remplace la version antérieure RV-2A, apporte un gain de 60% en vitesse et de 100% en précision. Chaque axe comprend un contrôle du couple ainsi qu'une fonction de détection de collision qui coupe immédiatement l'alimentation du robot en cas d'augmentation anormale du couple. Totalement IP65, deux versions sont proposées, l'une comprend 6 axes et l'autre uniquement 5 axes, mais dans les deux cas la fixation est possible aussi bien au sol, qu'au plafond ou au mur pour un coût tournant autour des 30.000 euros. La gamme des robots sphériques n'est pas la seule à subir un lifting, les Scara de la série RH-5/10 seront remplacés par une nouvelle génération RH6/12. Le RH-6SH a un rayon d'action de 550 mm et un déplacement en Z de 200 mm. Pour la version RH-12SH, le rayon passe à 850 mm et l'axe Z est de 350 mm.