Variateur de vitesse Altivar 71

Pour la commande des moteurs asynchrones et synchrones de 0,37 jusqu’à 500 kW, Telemecanique vient de présenter la génération de variateurs de vitesse : Altivar 71. Pour la commande des moteurs asynchrones et synchrones de 0,37 jusqu’à 500 kW, Telemecanique vient de présenter sa dernière génération de variateurs de vitesse : Altivar 71. Cette offre vient s'intégrer entre les variateurs pour machines simples (Altivar 11-31) et rejoint ainsi l'offre de variateur pour machines complexes (Altivar 58-68). Du coup les nouvelles applications accessibles avec cette nouvelle gamme représentaient d'après Schneider 30% de part de marché, en majorité pour de nouvelles applications, d'une part pour les utilisateurs/intégrateurs et d'autre part pour les constructeurs de machines. Elle intègre des fonctionnalités comme le contrôle vectoriel de flux avec ou sans retour codeur, l'auto-réglage en ligne, la possibilité de rajouter des cartes d’extension, des filtres CEM, un régulateur PID dédié process… Dotée également des protocoles de communication Modbus et CanOpen intégrés, de la fonction Web Server et de la liaison sans fil Bluetooth, ces variateurs peuvent s'intégrer dans des architectures d’automatismes et être configurés à distance ou en manuel. Le cœur de l'îlot Parmi les protections de sécurité tant au niveau du variateur que du moteur on trouve la fonction de sécurité ”Power Removal” qui interdit le démarrage incontrôlé du moteur. Ces variateurs s’adaptent aux chutes de tension jusqu’à – 50 % et supportent des températures jusqu’à 50°C sans déclassement. Avec le bouton de navigation, le terminal graphique situé en face avant permet le paramétrage personnalisable des équipements à l’aide de messages. Un menu guide l’utilisateur lors du démarrage, des services sont également proposés à partir du terminal pour la mise au point, la surveillance et le diagnostic des machines. Pour répondre à des besoins plus particuliers, des fonctionnalités complémentaires peuvent être nécessaires comme des entrées-sorties supplémentaires, d’autres réseaux de communication, des interfaces pour différentes caractéristiques de codeurs incrémentaux, des entrées de pilotage en fréquence … Celles-ci sont disponibles sous la forme de cartes s’ajoutant dans le variateur (trois emplacements sont réservés). En ajoutant la carte programmable "Controller Inside", l'Altivar 71 devient le cœur de l'îlot d’automatismes. Il peut piloter en automatique d’autres variateurs et échanger les données. Il peut également fonctionner en mode semi-automatique et en mode manuel selon le besoin de l’opérateur. En plus de Modbus et CanOpen intégrés, il dispose de huit cartes de communication couvrant les réseaux de communication industriels (Ethernet TCP/IP, Modbus/Uni-Telway, Fipio, Modbus Plus, Profibus DP, DeviceNet, InterBus,…). Sur Ethernet, sa fonction de Web serveur lui donne une accessibilité à l’information, quel que soit le lieu ou le moment.