Yaskawa miniaturise l’automate programmable

Présenté lors du salon industrie 2017 qui s’est déroulé à Lyon début avril, le dernier automate de Yaskawa qui est le premier modèle d’une nouvelle gamme, se présente sous une forme modulaire et surtout, extrêmement compacte. En passant par une liaison sans fil Bluetooth, ses fonctions de configuration et de diagnostic sont accessibles à un smartphone ou une tablette.

 

Appartenant à la gamme Vipa Controls, le dernier automate de Yaskawa sait se faire discret puisqu’il ne mesure que 72 mm en largeur et en hauteur. Sous le boîtier, l’unité centrale présente en standard seize entrées et douze sorties numériques ainsi que deux entrées supplémentaires pour des signaux analogiques 0 à 10 V. Pour les fonctions d’automatisation, on dispose encore deux générateurs d’impulsion à largeur modulée (PWM) et quatre compteurs 100 kHz.

Les possibilités de l’unité centrale peuvent être étendues au moyen d’un maximum de huit modules externes qui permettent d’ajouter seize entrées ou seize sorties numériques, seize entrées et sorties, huit relais, etc. Selon Yaskawa, l’unité centrale peut assurer le pilotage de 158 wentréessorties au maximum et le bus de fond de panier communique avec les modules externes à une vitesse de 18 Mbits/s.

Un Bornier à insertion automatique facilite la maintenance

Les points de connexion du Vipa Control Micro sont regroupés sur des borniers – détachables sans outil – qui permettent d’anticiper le câblage quand un grand nombre d’automates doivent être déployés. Lors des opérations de maintenance, le remplacement d’un automate peut être réalisé très en un minimum de temps et sans erreur, puisqu’il ne sera pas nécessaire de refaire le câblage. Les connecteurs euxmêmes disposent de terminaisons à insertion automatique qui facilitent le raccordement des capteurs et des actionneurs et offrent un bon niveau de maintien même en présence de vibrations.

Des Led positionnées en face de chaque borne, indiquent l’état de chaque entrée-sortie, permettant un contrôle visuel instantané. En option, un port de communication Bluetooth, permet d’accéder aux informations de diagnostic à partir d’un PC, d’un smartphone ou d’une tablette.

Une communication en réseau évolutive

A ces caractéristiques classiques, s’ajoutent deux ports Ethernet au format RJ45 contrôlés au travers d’un commutateur. Le commutateur qui supporte le protocole Profinet pourra accompagner les futures évolutions de ce standard en réalisant une simple mise à jour du firmware de l’automate.

L’automate communique en Ethernet/IP (open communication, ModbusTCP etc.) par défaut. Un module d’extension, en option, permet de mettre en place des communications en série de type RS-485, MPI, PtP et Profibus/esclave.

S’agissant de la programmation d’applications sur l’automate Vipa Controls Micro, on peut noter qu’il supporte les langages IL, LAD, FBD, SCL et bien sûr Graph7. Son pilotage, son administration et son paramétrage à distance est assuré par le logiciel Speed7 Studio et les solutions Simatic Manager et TIA Portal de Siemens. Une application gratuite qui peut être téléchargée sur le site du constructeur, permet d’accéder à un ensemble de documents servant de guide pour la mise en service les produits de la gamme Vipa Controls.