-->

Nouveautés Exclusives

Découvrez quelques unes des véritables nouveautés technologiques comme la communication IO-Link ou Componet, le robot Quattro, le Process Simulate Robotics ou SafetyEye pour améliorer la sécurité de vos lignes de production.

Dart, le bus intrinsèque
L’identification et l’élimination dynamique des étincelles électriques DART (Dynamic Arc Recognition and Termination) est une approche qui certifie la sécurité intrinsèque d’un circuit dans une atmosphère explosive.
Nestlé pour l’Open Safety
Avec ses 110 milliards de francs Suisse de chiffre d’affaires, le groupe Nestlé compte bien imposer certains concepts dans le monde des automatismes.
Ceinture et/ou bretelles
Pourquoi ne pas utiliser le système de votation deux sur trois des TMR pour des applications SIL2 ? C’est ce que propose Triconex avec son tout nouveau système Triconex General Purpose System.
NI Week 2010 : National Instruments défie le temps
Le rendez-vous annuel de National Instruments a battu cette année des records de fréquentation. Sous une chaleur étouffante, l’Américain a dévoilé ses nouveautés actuelles et futures, toutes destinées à réduire les temps de développement.

Cet article fait parti du dernier numéro Jautomatise. Vous pouvez consulter sa version en ligne payante ici (1,80 € pour la France par article).

La Compact sécurité
Après son ControlLogix qui intègre les fonctions de sécurité depuis plusieurs années, c’est au tour de la version CompactLogix.

Cet article fait parti du dernier numéro Jautomatise. Vous pouvez consulter sa version en ligne payante ici (1,80 € pour la France par article).

De la Compact Edition au MES
Wonderware propose de connecter à sa System Platform une version CE d’InTouch, mais également les modules de sa version MES 2.0 ou encore son logiciel de Gestion de l’énergie.
TwinCAT 3, encore plus Microsoft
Pour les fabricants de machines, il faut proposer un outil de développement permettant de prendre en compte des fonctions autres que celles de contrôle/commande. C’est l’une des possibilités apportées par TwinCat 3.
La programmation change demain
Avec son PSS4000, Pilz souhaite rentrer dans la cour des grands, ceux qui proposent des solutions complètes et non plus des produits sur étagère. Quitte à changer l’approche classique des automatismes, en privilégiant le configurable au programmable ou le choix du matériel après le logiciel.
Le micro-automate a tout d’un grand
Voilà près de dix ans que Siemens n’avait pas présenté une nouvelle génération d’automates programmables. Avec la S7-1200 c’est chose faite, et cela tout en restant un S7.
L’œil et la vision
Avec sa nouvelle offre de vision industrielle, Omron va couvrir l’ensemble de la demande. Xpectia apporte la reconnaissance en vraies couleurs, la 3D, l’autofocus, le zoom…
L’API tout petit
Avec son nanoLine, Phœnix Contact élargit son offre de contrôle-commande avec un automate, sorte de relais programmable, pour les petites applications qui vient en complément d’une gamme déjà grande.
La vision au service de la sécurité
Avec FlexiSoft, le V300 et Inspector, Sick se positionne dans le domaine des capteurs intelligents dédiés au marché de la sécurité et de la sûreté.
IQ, le futur de Mitsubishi
Nous avions annoncé, en exclusivité dans notre eNews de début d’année, que Mitsubishi allait faire sa mue avec une plate-forme universelle. Le résultat, sous le nom de iQ, était présenté à Hanovre.
Des robots bétons
Pour la première fois, le public découvrira le robot le plus imposant existant sur le marché. Ce n’est plus en kilos, mais en tonnes qu’il faudra dorénavant parler.
Le Chabal de la robotique
Sébastien Chabal a été l’emblème de la coupe du monde de Rugby. Avec son robot d’usinage, intégrant les fonctions de contrôle d’efforts, Abb dévoile un autre poids lourd.
Direction les bases de données
Après l’apport dans la version 4.0 des langages objets, Topkapi améliore les liaisons avec les bases de données avec sa version 5.0.
Du Suédois chez les Norvégiens
Chez Abb, l’offre de robotique est découpée en deux lignes, l’une produite en Suède qui couvre toute la gamme sauf la peinture. L’autre en Norvège, fief de la peinture. Avec l’Irb 52, la frontière s’ouvre.
Vijeo Citect, c’est parti
Depuis le rachat de Citect par Schneider Electric, nous attendions de savoir comment le groupe français allait « mettre en musique » les synergies.
CompoNet : comment ça marche ?

Tout juste baptisé par l’ODVA, le dernier-né de la famille CIP semble voué à un avenir industriel prometteur. En théorie relativement performant, le réseau industriel CompoNet manque encore à ce jour d’acteurs… . En pratique, ce réseau de capteurs/actionneurs devrait empiéter sur les terrains d’AS-i et de DeviceNet... Voyons " comment ça marche " et dans quel contexte.

Process Simulate Robotics pour les vingt ans à venir
Il y a vingt ans que le premier Robcad pénétrait dans une usine. C’était le début d’une aventure qui a mené la société Tecnomatix vers l’usine numérique. La différence, entre la première version et la toute dernière, montre une évolution que les concepteurs auraient eu bien du mal à entrevoir à l’origine du projet.

Robotique XP et CE, la réponse Microsoft

En ce début du XXIe siècle, il faut bien se rendre à l’évidence que seule la robotique industrielle a véritablement trouvé son marché. Pour la robotique de service, que ce soit pour le nettoyage du métro ou le secteur de l’hospitalier, le potentiel reste entier, les quelques applications qui existent sont encore marginales, et ce ne sont pas les deux superbes robots envoyés sur Mars qui ont fait exploser les chiffres d’affaires de la robotique non industrielle.

ControlBuild v4.10, le hublot logiciel
En lançant la dernière version de ControlBuild, TNI-SoftWare accouche d’un atelier pour systèmes automatisés et embarqués, capable de générer du code automatiquement (et proprement). Avantage de cet outil " neutre " : le développeur travaille avec une approche système et peut choisir ses équipements d’automatisme à la dernière minute ou presque !

M430iA/2F - Un robot food, food, food

Présenté en avant-première à la fin de l’année dernière aux Etats-Unis, le M430iA/2F de Fanuc, récemment dévoilé en Europe, devrait donner les moyens à la firme japonaise de pénétrer plus avant dans le monde de l’agroalimentaire.

SafetyEye - Big Brother is watching you
Un titre choc pour les fans d’Orwell (lire 1984, pour les non-initiés), mais cette fois-ci ce sera vraiment pour le bien des Humains. Et des Humains, ils étaient en grand nombre sur le salon SCS/IPC/Drives pour visualiser SafetyEye.

Des G à gogo pour le Quattro

L’histoire de ce robot démarre dans le début des années 2000 lorsque Vincent Nabat, thésard du Laboratoire d’informatique, de robotique et de microélectronique de Montpellier, planche sur le développement d’un robot parallèle plus rapide. Ce sera le Quattro.

De la brouette à la Ferrari IRB 5500
C’est en 1967 que le premier robot de peinture a débuté son travail consistant à mettre en peinture les brouettes produites par la société Trallfa. Cette entreprise, créée en 1941 en Norvège par Nils Underhaug, embauche en 1962 comme manager un jeune ingénieur du nom d’Ole Molaug.
Avec IO-Link, la communication se standardise

De nos jours, les machines et installations reposent de plus en plus souvent sur un concept d’automatisation décentralisé. La valeur ajoutée de ce type d’architecture passe par le logiciel, les études ainsi que les applications spécifiques destinées aux paramétrages des équipements finaux.

Trop d’infos tue l’info, le slogan d'Advance IT
Les automaticiens ont beau vouloir préserver leur pré-carré, ils se doivent de rejoindre le monde des informaticiens s’ils veulent tirer profit des informations de terrain, dont ils ont la responsabilité. Pire, il devenait dans certains cas impossible de profiter de cette masse d’informations.
Syndiquer le contenu