Techno

Dossiers complets publiés dans la revue Jautomatise

IO-LINK, un protocole communicant pour les objets industriels

L’un des piliers de la 4e révolution industrielle repose sur les capteurs et les actionneurs sélectionnables et configurables au travers du réseau industriel. Protocole normalisé par la commission électrotechnique internationale (ceI), IO-Link permet une communication point-à-point robuste et une agilité technique habituellement absente des bus de terrain.

Proview 5.5.0, l’automatisation ouverte à tous
Avec la 4e révolution industrielle, les systèmes d’automatisation adressent désormais tous les équipements mis au service de la production. Les solutions agiles comme le logiciel libre Proview, permettent de s’affranchir des limites imposées par les systèmes propriétaire.

 

Les passerelles radio en phase avec l’Industrie 4.0
Comparées aux bus de terrain et aux ethernet industriels câblés, les communications sans fil ne représentent qu’une part extrêmement faible des réseaux industriels. Pourtant, certaines entreprises utilisent les liaisons sans fil pour étendre la portée de leur réseau et ouvrir leurs installations à de nouveaux usages. Quelques grandes orientations se dessinent…

 

Alsens,un réseau sans fil à longue portée pour l’industrie 4.0
entreprise grenobloise, idosens cultive les objets connectés autant du côté grand public que sur le versant professionnel. la technologie qu’emploie cette société qui s’est alliée à Altran, est emblématique des solutions qui préfigurent l’Internet des objets dans sa version industrielle.

 

L’IIoT propulse l’automatisation dans l’Industrie 4.0
parler d’Internet dans le monde de l’automatisation, c’est comme évoquer le diable dans un synode ecclésiastique. L’Industrie 4.0 provoque pourtant le rapprochement des objets connectés propres au monde industriel avec les ressources numériques globalisées… autant se préparer dès aujourd’hui, à en tirer parti.

Bionic Cobot : il ne manque pas d’air

conçu par Festo, le Bionic cobot ne reproduit pas seulement le bras humain dans sa structure anatomique. comme son modèle biologique, ce robot collaboratif exclusivement animé par la force pneumatique, accomplit de nombreuses tâches à l’aide de ses mouvements sensibles et flexibles sans présenter le moindre risque pour l’opérateur.

Robotique 4.0, panorama de l’offre collaborative

Les constructeurs ont commencé à exposer les tout premiers cobots entre 2014 et 2015. Démarrée avec seulement deux ou trois modèles, la vague collaborative ne cesse de s’amplifier depuis et si l’offre s’est parallèlement diversifiée, quelques tendances fortes se dessinent quant à la destination de ces équipements d’un nouveau genre.

Les cobots marquent le début de la robotique 4.0

S’il ne fallait citer, qu’un seul équipement emblématique de l’industrie du Futur, ce serait à l’évidence le robot collaboratif. Alors que les industriels ne cessent d’affirmer que l’humain est la préoccupation majeure dans l’évolution en cours, la place de la robotique doit être entièrement repensée. Le passage par la cobotique semble être une étape indispensable.

Des robots sur mesure avec les composants Robolink D

Parmi les dizaines de déclinaisons de bus de terrain et de réseaux adaptés aux exigences des installations industrielles, quatre solutions se sont imposées au fil du temps : Ethernet/IP, Ethercat, Profinet et Powerlink. Loin de reposer sur des technologies figées, ces solutions continuent d’évoluer pour améliorer la réactivité des installations.

OPC UA, l’Esperanto des machines

Les différentes déclinaisons d’Ethernet utilisées dans l’industrie s’étendent sur les quatre premières couches du modèle OSI. Le déploiement de solutions qui couvrent les besoins en matière de pilotage des robots, de commande des machines, de suivi de la production, de contrôle de l’avancement des batchs, etc., impose que les applications interagissent entre elles.

La cybersécurité des réseaux TSN

Le Time Sensitive Networking introduit la notion de temps-réel dans l’Ethernet standard. Sans entraîner une profonde révision technologique, la sécurité des réseaux TSN nécessite de tenir compte du déterminisme qui régit l’acheminement des données. René Hummen et Oliver Kleineberg de la société Belden nous apportent leur expertise sur ce point.

Les solutions techniques pour un Ethernet temps réel

Parmi les dizaines de déclinaisons de bus de terrain et de réseaux adaptés aux exigences des installations industrielles, quatre solutions se sont imposées au fil du temps : Ethernet/IP, Ethercat, Profinet et Powerlink. Loin de reposer sur des technologies figées, ces solutions continuent d’évoluer pour améliorer la réactivité des installations.

L’avenir de l’automatisation passe par l’Ethernet industriel

A la différence d’un réseau informatique dédié à la gestion et à la création d’informations, un réseau industriel doit répondre à des normes de qualité de service, de sécurité et de sûreté des installations. Ces obligations imposent de travailler en temps réel ce qui conduit à l’apparition de plusieurs protocoles concurrents d’Ethernet industriel.

Welcome… to the real World

Les automates pilotent tous les processus en s’appuyant sur des réseaux qui reposent sur différentes déclinaisons d’Ethernet. Cette technologie reconnue pour sa fiabilité et son évolutivité, est le passage obligé qui demain, conduira l’usine connectée vers l’IIoT et le cloud.

Des IHM connectées et surtout, intelligentes

La technologie des moniteurs industriels pour le pilotage et le suivi des processus de production depuis une salle de contrôle ou directement sur le plateau est en pleine transformation. Désormais les IHM embarquent des couches logicielles qui leur permettent d’afficher des applications complexes exécutées à distance, en s’inspirant de très près, des technologies venues… du Web.

Ace de Velocio Networks, des automates compacts et portables

ACE Automation, distributeur des produits Velocio Networks, propose un véritable automate programmable à partir d’une cinquantaine d’euros. Nous avons évalué l’intérêt du modèle de base qui se révèle à la fois, extrêmement compact mais aussi, performant et d’une simplicité enfantine à programmer.

La cybersécurité taillée pour l’Industrie du Futur

On attend aujourd’hui d’une installation industrielle qu’elle assure son rôle premier à savoir, la fabrication ou la transformation. Mais elle doit aussi opérer en toute sécurité au niveau humain, au niveau matériel ou encore, environnemental. Du bon sens et quelques précautions techniques permettent de prévenir les risques issus du numérique.

La cybersécurité, préoccupation majeure pour les automaticiens

L’usine connectée est appelée à devenir la cellule élémentaire de l’Industrie 4.0. Partant, il est primordial de sécuriser les échanges d’informations entre ces clusters opérationnels d’une part, et les centres de contrôle déportés et les entrepôts d’applications de l’autre qui découleront notamment de la dématérialisation des systèmes d’automatisation.

Le préhenseur, transposition industrielle de la main

Impossible de mettre en fonction un robot industriel, s’il n’est pas équipé d’un dispositif de préhension lui permettant de manipuler des objets. Il existe différentes technologies de préhenseurs qui vont de la pince aux manipulateurs magnétiques avec une tendance forte en ligne de mire : la flexibilité.

Des connecteurs, des câbles et des réseaux…

Le paysage de la connectique industrielle a considérablement évolué ces dernières années pour accompagner la pénétration de plus en plus importante d’Ethernet sur le terrain de la production. En effet, les connecteurs sont les relais incontournables entre les câbles transportant des données et les appareils qui les délivrent ou les enregistrent.

L’industrie s’inspire de la nature avec la bionique

Créé au début des années 90 sous l’impulsion du Dr. Wilfried Stoll, le département de Festo spécialisé dans la bionique développe des solutions concrètes en matière de robotique et d’automatisme en copiant les prouesses d’adaptation du vivant à l’environnement.

Le CFIA a fêté ses vingt ans

Le Carrefour des fournisseurs de l’industrie agro-alimentaire a une nouvelle fois remporté un vif succès à l’occasion de son vingtième anniversaire. L’exposition qui se tient à Rennes dépasse largement son cadre régional, attirant les plus grands fournisseurs mondiaux de systèmes de production automatisée et robotisée.

SPS IPC Drives, le pèlerinage incontournable

Fort de ses 64 386 visiteurs, SPS IPC Drives 2015 atteint de nouveaux records de fréquentation, ce qui confirme sa position de premier salon européen du secteur de l'automatisation numérique. Rendez-vous emblématique de l’Industrie 4.0, cet événement est sans conteste à imiter en France pour fournir sa vitrine à notre Industrie du Futur.

 

Les Mini PC industriels

La polyvalence fonctionnelle des PC a largement conquis l’industrie. Reste que la conformité avec les réseaux industriels, les bus de terrain et les standards d’encombrement propres aux sites de production, imposent des configurations spécifiques. Tour d’horizon des PC industriels compacts à haute performance. Les Mini PC industriels

L’Internet industriel, moteur de l’amélioration continue

Les technologies de l’information nées dans le sillage de l’Internet grand public, peuvent-elles participer à l’amélioration continue des automates programmables et des robots industriels ? C’est l’un des aspects de la voie suivie par GE avec la plateforme Predix.

schneider electric : la réalité augmentée, mariage du réel et du virtuel

Ainsi que Schneider Electric s’efforce de le démontrer, la réalité augmentée est suffisamment mature pour participer à la bonne marche des installations industrielles en facilitant la surveillance et la maintenance des systèmes et des automatismes qui les animent.

 

 

B&R : l’automate de sécurité réagit à la microseconde

Les automates de sécurité permettent de créer des applications sophistiquées en tenant compte simultanément d’un grand nombre de paramètres. Leur flexibilité et leur évolutivité en font une solution presque universelle qui de plus, ne cesse de gagner en réactivité comme en témoigne la dernière technologie mise au point par B&R.

Robotisation : accélérer le développement de modèles fidèles

Avec plus de 250 000 robots en service dans le monde, les ingé- nieurs du département Robotique d’ABB mesurent les défis posés par la conception et la commande de manipulateurs robotisés. Leur processus comporte des tests rigoureux à l’aide de nombreux modèles de simulation ; une situation qui leur impose d’en accélérer la création.

 

OPC-Ua évolue pour s’imposer

Reconnu comme une des solutions aux besoins de l’industrie 4.0, le protocole standard progresse sur différents fronts pour remplir l’ensemble de ses promesses, à commencer par la communication (presque) temps réel. Des améliorations et pistes de progrès dévoilés lors de l’événement OPC Day qui s’est tenu à Paris cet été.

 

Cinq étapes pour améliorer le degré de maturité de la sécurité dans l’entreprise

La mise en place d’un plan de sécurité est un projet lourd et complexe, en particulier dans des entreprises globales et étendues. Pour connaître le succès, il est important de suivre une démarche construite.

Syndiquer le contenu