Jautomatise N°113

Jautomatise N°113

Le respect de l’environnement, c’est bon pour le business

Sarl Bordeaux Thermique Concept – SBTC pour les intimes – conseille, étudie et fabrique des installations clés en main dans les domaines de la ventilation, de la thermique et des process industriels. Une machine automatisée de nettoyage écologique lui a permis de décrocher le Prix spécial du Jury des Trophées de l’Innovation du salon Industrie 2017.

IO-LINK, un protocole communicant pour les objets industriels

L’un des piliers de la 4e révolution industrielle repose sur les capteurs et les actionneurs sélectionnables et configurables au travers du réseau industriel. Protocole normalisé par la commission électrotechnique internationale (ceI), IO-Link permet une communication point-à-point robuste et une agilité technique habituellement absente des bus de terrain.

Industrie 2017 : La cobotique pour la mécanique

La cobotique commence à pénétrer les entreprises et les premiers retours d’expériences montrent le potentiel pour les industries mécaniciennes. Rapidité d’installation, facilité de mise en service, apprentissage simplifié sont quelques-uns des avantages fréquemment mis en avant mais contre toute attente, c’est surtout l’acceptation des cobots par les opérateurs qui plaide en leur faveur.

IFM diversifie son portefeuille d’équipements IO-LINK

Résolument engagé dans le développement de ce standard de communication normalisé, iFm electronic lance aussi des équipements et des logiciels de gestion d’infrastructure que des périphériques.

G&D propose des solutions KVM pour les salles de contrôle

Le groupe allemand G&D, a présenté une gamme de solutions KVM spécialement conçues pour des applications industrielles de stations ou de salles de contrôle. Elles permettent le contrôle à distance des ordinateurs industriels en temps réel, sans latence et surtout, sans pertes d’image.

ASP met les robots sous haute protection

Basée à Eulmont, dans l’agglomération de Nancy, la société ASP est spécialisée dans la conception de housses de protection pour les robots. Son positionnement technique et ciblé, lui permet de répondre aux attentes de nombreux secteurs industriels où les conditions de travail mettent les équipements fragiles à rude épreuve.

Pour Zimmer, la pince du futur communique sous IO-LINK

La nouvelle pince électrique GeH6000iL à longue course de Zimmer, intègre un dispositif de contrôle avancé aCm (advanced Control module) qui s’appuie sur le protocole io-Link pour communiquer avec le système de commande. Le groupe veut ainsi proposer une plateforme de contrôle flexible, adaptée aux nouveaux défis qui s’imposent aux industriels.

Des systèmes de test automatiques avec les bâtis-racks ATE

National Instruments (NI) vient de lancer des bâtis-racks configurables. Ils constituent une infrastructure mécanique, électrique et de sécurité permettant de concevoir et de développer des systèmes de test automatiques pour différents secteurs industriels comme celui des semiconducteurs, de l’aérospatiale ou encore, de l’automobile.

L’expert technique est dans les lunettes chez SKF

la réalité augmentée qui se confond avec la notion de réalité mixte, intéresse certains grands fournisseurs d’équipements industriels qui y voient un moyen de rapprocher leurs experts techniques des opérateurs au contact du terrain. le suédois sKF se lance dans l’aventure.

Kistler Correvit sFii, un CApteur… de Course

La compétition automobile ne requiert pas que des compétences techniques et un certain sens de l’abnégation pour le pilote et son équipe. Pour sanctionner ses résultats, il lui faut aussi s’appuyer sur des capteurs de vitesse capables de discerner les différences les plus infimes… une nouvelle piste d’inspiration pour les industriels.

Dématérialiser - Microsoft et Schneider Electric, alliés pour la transformation numérique

C’est fin mai au siège de Microsoft France que le Président de cette entreprise Vahé Torossian et Christel Heydemann, Présidente de Schneider Electric France, ont réaffirmé leur mutuelle collaboration dans l’adaptation des technologies numériques aux besoins des entreprises industrielles. Ils ont conjointement présenté les quatre axes de développement de leur alliance.

Syndiquer le contenu