Jautomatise N°52

Un robot dans chaque foyer, par Bill Gates

À l’instar de l’informatique il y a 30 ans, la robotique est aujourd’hui mûre pour devenir une véritable industrie et se diffuser dans l’ensemble de la société.

Robotique et agroalimentaire
De l’industrie automobile, les fournisseurs de robots se sont dirigés vers les marchés de l’agroalimentaire. La robotique a trouvé sa place dans la palettisation, dans la mise en carton et aussi dans les opérations de picking.
Simuler ne suffit plus
En pleine phase du rachat d’UGS par Siemens, nous avons rencontré en exclusivité Helmut Gierse, le Président de Siemens Automation and Drives, une branche qui pèse 12.848 Millions d’euros et qui, à fin 2006, employait 70.528 personnes.
Tendances du marché MES en Europe

Le marché européen du MES (Manufacturing Execution System) est en plein changement. Traditionnellement, un nombre de petits intégrateurs et éditeurs logiciels, employant de 20 à 30 personnes, proposait des solutions plus ou moins spécifiques aux automaticiens des usines voisines.

Le logiciel devient instrument
Trop longtemps le monde de l’instrumentation et de la mesure a été réservée à quelques initiés.
Nostradamus chez les automaticiens

En matière de maintenance, l’objectif reste d’intervenir avant la panne, tout en évitant les interventions préventives systématiques et en réduisant le nombre d’interruptions de la production. Bref, tout doit être planifié. Comme le précise Claude Pichot, le président de l’Afim " la maintenance prévisionnelle est une science exacte, mais avec beaucoup d’interactions non prévues ".

Dernière étape
Codra, anciennement EuropSupervision, vient de présenter la dernière étape qui donne le titre de « nouvelle version » à Panorama. C’est la rénovation de l’IHM de sa version E2, jusqu’ici emprunté à la version P2.
Robotique XP et CE, la réponse Microsoft

En ce début du XXIe siècle, il faut bien se rendre à l’évidence que seule la robotique industrielle a véritablement trouvé son marché. Pour la robotique de service, que ce soit pour le nettoyage du métro ou le secteur de l’hospitalier, le potentiel reste entier, les quelques applications qui existent sont encore marginales, et ce ne sont pas les deux superbes robots envoyés sur Mars qui ont fait exploser les chiffres d’affaires de la robotique non industrielle.

Maintenance conditionnelle chez Outokumpu Steckel
Pour cette usine métallurgique, les systèmes ne répondaient pas à ses besoins de solution globale et générique capable de fournir des données d’état, d’usure et de durée de vie résiduelle des équipements.
Modbus/TCP fait CIP commun
Schneider crée la surprise en rejoignant l’ODVA. De quoi marier Modbus/TCP aux spécifications CIP Network.
Meubles Gautier - Maintenir à temps

L’année prochaine, cela fera cinquante ans qu’un menuisier se lançait dans la fabrication de meubles pour chambres d’enfants. A cette époque, la France sortait d’une guerre de plusieurs années, la reconstruction allait bon train, et peu de familles possédaient une surface habitable suffisante pour permettre à chaque membre de trouver sa place.

OYMC en ki(l)t
Omron-Yaskawa Motion Control (OYMC) résulte d’une joint venture entre l’automaticien Omron et l’électronicien, spécialisé dans le mouvement, Yaskawa. Ces spécialistes de l’automation refondent leur gamme de variateurs.
Vous êtes identifiés

Où en est-on en matière de RFID en France et dans le monde ? La question fut posée, avec une réponse sans ambiguïté, le RFID on en parle beaucoup, on le teste, mais les applications véritablement finalisées ne sont pas encore légions. A partir de la phase prototypage, moins de 20 % des entreprises passeraient à la phase réalisation sur le terrain, un chiffre encore plus faible dans le domaine manufacturier.

Les pieds dans l’eau
A peine intégrée dans le groupe Belden, Hirschmann présente de nouveaux produits dans le domaine des réseaux industriels.
ControlBuild v4.10, le hublot logiciel
En lançant la dernière version de ControlBuild, TNI-SoftWare accouche d’un atelier pour systèmes automatisés et embarqués, capable de générer du code automatiquement (et proprement). Avantage de cet outil " neutre " : le développeur travaille avec une approche système et peut choisir ses équipements d’automatisme à la dernière minute ou presque !

Vrai ou faux ?
Avec un matériel guère plus gros qu’un écran de vingt pouces des années 80, la toute jeune société Kolpi fait passer l’ingénieur du monde réel au virtuel, avec une simplicité encore inégalée.
Process Simulate Robotics pour les vingt ans à venir
Il y a vingt ans que le premier Robcad pénétrait dans une usine. C’était le début d’une aventure qui a mené la société Tecnomatix vers l’usine numérique. La différence, entre la première version et la toute dernière, montre une évolution que les concepteurs auraient eu bien du mal à entrevoir à l’origine du projet.

Syndiquer le contenu