Jautomatise N°59

Le soudage arc robotisé, pour tous
Que ce soit sous forme d’éléments séparés ou intégrés dans une cellule, les implantations de soudage à l’arc sont devenues l’une des applications phares de la robotique industrielle.
Les dessous de la Grande Dame
Que serait Paris sans la Tour Eiffel ? Le nom de la France est toujours associé à celui de la Tour Eiffel, surnommée souvent la Grande Dame. Et pourtant saviez-vous qu’il était prévu lors de sa construction de la démonter vingt ans plus tard ?
Indispensables automaticiens
En moins de dix ans, Nicolas Feuillatte aura multiplié par deux sa production de bouteilles de Champagne. Et sans conteste, sans une équipe d’automaticien performante, un tel résultat n’aurait pu être obtenu.
Pneumatique : quel avenir ?
Source d’énergie pour de nombreuses industries, l’air comprimé a vu réduire son champ d’application avec, ces 20 dernières années, le déploiement de solutions d’automatisme électriques. Les compresseurs sont-ils alors bon pour la casse ? Oui et non. D’une façon étonnante, le salut du monde pneumatique passe par les apports technologiques en terme de commande et de régulation, de son concurrent électrique !
Les mots ou les maux ?
Dans le monde industriel, transmettre les connaissances a trop longtemps été basé sur le partage de données ou de documents. Cette approche est incomplète, et mène à des désillusions. Cette gestion de la connaissance ne se résume pas dans les compétences individuelles. Il faut avoir une vision de la communication globale, savoir qui possède quoi, être conscient qu’une seule personne peut détenir une compétence stratégique.
CC-Link IE pour passer au Gigabit Ethernet
CC-Link IE est né pour assurer un haut débit en atelier et un temps de cycle relativement court. Des caractéristiques déterministes temps réel qui pulvérisent littéralement Melsecnet. CC-Link IE utilise une couche physique Ethernet 1 Gigabits sur fibre optique conforme à la norme IEEE 802.3z, plus connue sous le terme 1000Base-SX. Il s’agit plus précisément d’une norme Gigabit Ethernet pour fibre optique multimode. Revue de détail.
Câblage de données : comment optimiser ou réparer ?
C’est rare, mais ça arrive. Le câble défaillant ou endommagé par un engin risque de mettre à plat toute ou partie de la production. Si les situations les plus critiques font l’objet de boucle redondante, ce n’est pas le cas de tous les réseaux. Comment anticiper, optimiser la conception du câblage ou simplement jouer les pompiers efficaces en cas de crise ? Voici l’histoire d’un câble trop souvent ignoré.
De l’infrarouge « jetable »
Alors que Flir annonce des évolutions importantes sur les produits haut de gamme comme l’image dans l’image, voici un produit pour tous les « incultes » aux infrarouges.
Systèmes et nouveaux marchés
La gamme des robots de 26 à 130 kilos de Reis vient d’être réactualisée, mais c’est surtout la commercialisation de solutions complètes qui fait exploser le chiffre d’affaires.
Motoman persiste et signe
Lors d’Automatica, les nouveaux robots de peinture, de manutention ou d’assemblage de Motoman étaient occultés par la prolifération de nouveautés composées de mécaniques de 7 à 15 axes
Après les robots, les positionneurs
Pour le positionnement des pièces, trop souvent les solutions restaient spécifiques, et rarement réutilisables. Avec ses F-100iA, Fanuc apporte une solution complémentaire aux robots.
Vive la sécurité dynamique
Après 60 ans consacrés à la sécurité, Pilz tente une percée dans le « standard ». Il fait ainsi le chemin inverse de ses principaux concurrents qui, du standard, vont vers la Sécurité.
Les robots s’adaptent aux environnements stériles ou humides
Staubli élargit sa gamme de robots avec une version 130 kilos et un nouveau robot de peinture. Viennent se rajouter aux versions de base, des réponses pour les environnements stériles ou humides.
L’API tout petit
Avec son nanoLine, Phœnix Contact élargit son offre de contrôle-commande avec un automate, sorte de relais programmable, pour les petites applications qui vient en complément d’une gamme déjà grande.
Les bonnes pratiques en assemblage
Les process d’assemblage dans l’industrie manufacturière recèlent d’importantes marges de progrès : en témoigne l’organisation des équipes, l’automatisation des tâches et l’introduction de nouvelles technologies. Une enquête réalisée par Arc Advisory Group donne le ton et indique les tendances et souhaits des industriels concernés.
Syndiquer le contenu