Robotique

Articles parus dans la revue, plutôt orientés Robotique Industrielle, et classés par ordre de publication.

Ces drôles de machines
Dans le monde de la robotique sont en train d'arriver des mécaniques robots de plus en plus bizarroïdes, mais terriblement efficaces. Ces robots se positionnent clairement vers la manutention de petits objets.
SafetyEye - Big Brother is watching you
Un titre choc pour les fans d’Orwell (lire 1984, pour les non-initiés), mais cette fois-ci ce sera vraiment pour le bien des Humains. Et des Humains, ils étaient en grand nombre sur le salon SCS/IPC/Drives pour visualiser SafetyEye.

La robotique s’intègre au sein des machines d’emballage
Dans le monde économique tel qu’il est actuellement, la vitesse d’exécution reste d’une importance capitale. Pour répondre à ces demandes d’augmentation des cadences, on trouve des machines d’emballage ou des lignes de production qui intègrent une reconfiguration rapide et proposent un large éventail d’opérations réalisables. Intégrer de la robotique au sein de ces machines ou de ces lignes donne une efficacité et une flexibilité accrues.

Des G à gogo pour le Quattro

L’histoire de ce robot démarre dans le début des années 2000 lorsque Vincent Nabat, thésard du Laboratoire d’informatique, de robotique et de microélectronique de Montpellier, planche sur le développement d’un robot parallèle plus rapide. Ce sera le Quattro.

Les normes "Robot" et "Système Robotisé" continuent à bouger
La norme ISO 10218-part1 (Robots pour environnements industriels –Exigences de sécurité- Partie 1 : Robots) est publiée au niveau ISO et devrait être diffusée au niveau Européen sous peu dès sa validation par le CEN.

De la brouette à la Ferrari IRB 5500
C’est en 1967 que le premier robot de peinture a débuté son travail consistant à mettre en peinture les brouettes produites par la société Trallfa. Cette entreprise, créée en 1941 en Norvège par Nils Underhaug, embauche en 1962 comme manager un jeune ingénieur du nom d’Ole Molaug.
Heureux, ceux qui vendent plus
Heureux les fournisseurs de robots. Grâce à l'IFR (International Federation of Robotics), ils viennent d'apprendre une augmentation des installations de robots en France de près de 10% en 2005. Une surprise imprévue dans un marché en hausse hors Europe.
Du vrai 3D
Après de premières tentatives de vision 3D qui sont restés dans les mémoires des spécialistes, voici un véritablement produit industriel qui va secouer les idées reçues.
Taransaud - Yquem ou Petrus ?

Petrus ou Yquem? Dilemme inextricable, surtout en cette période de foire aux vins. Mais après tout me direz-vous pourquoi choisir entre Pétrus et Yquem ? Soyons fou, rajoutons même d’autres noms prestigieux comme Ausone, Latour ou Margaux, et vous aurez un éventail de quelques-uns des clients de Taransaud.

L’inspection de cordon avec vue à 360°
Le spécialiste allemand de l’inspection industrielle Quiss présentait à l’occasion de l’évènement Automatica 2006, un système de contrôle de joints basé sur un dispositif novateur d’éclairage et de capture d’images.
La main pleine de doigts
C'est au tour de la 3ème génération de son bras articulé de faire son entrée dans le catalogue de Schunk. A ce bras, vous allez pouvoir raccorder une main intelligente ou une main anthropomorphe.
Du sans fil dans l'automobile
Le sans-fil pénètre le domaine de la robotique. A SPS/IPC/Drives, on trouvait des terminaux de programmation Wifi. Aujourd'hui, des roboticiens comme Abb ou Comau rejoignent le mouvement.
Reis et les robots hybrides

Lors du dernier Automatica à Munich, rencontre avec Michael Wenzel, General Manager et Patrice Robinot, Directeur commercial pour la France de Reis.

Les robots de moins de 8 kilos
Les statistiques le montrent, et les salons industriels le démontrent. Demain la robotique uniquement centrée sur les robots de soudage par points, c'est terminé.
Pas une évolution, mais une révolution
Avec les nouvelles normes ISO 10218 part 1 et part 2, le monde de la robotique va considérablement changer dans les années à venir. Certains sont déjà prêts.
Kuka/Denso, accord sur les cinq à dix kilos
Kuka dévoilera sa gamme de robots de petites tailles, suite à un accord avec Denso. Le choix s'est focalisé sur les mécaniques 5 et 10 kilos avec des Scaras et des Sphériques.
Toujours plus proche de l'Homme
Aujourd'hui avec son IA 20, l'une des attractions du salon de Tokyo, Yaskawa/Motoman change véritablement la donne. Le monde de la robotique industrielle franchit un cap important.
Trois kilos à la naissance
Si les robots de 12 ou 6 kilos vous paraissent encore trop gros, regardez la famille des RV-C de Mitsubishi Electric qui s'agrandit avec la naissance d'un robot pour des charges de 3 kilos.
Cogema - A la recherche du produit manquant

Pour mieux comprendre l'importance de la sélection d'un matériel d'automatisme il faudrait toujours amener les futurs investisseurs dans une usine comme celle du traitement du combustible nucléaire de la Hague. Unique dans son genre (il n'existe que trois usines de ce type dans le monde), ce site pose clairement la problématique du choix pérenne d'une installation.

Délocalisations : faut-il s’inquiéter ?
Vous avez sans doute aimé le premier article consacré aux délocalisations. Vous allez donc adorer celui-ci ! Il était nécessaire de nourrir la réflexion en revenant sur ce sujet oh combien d’actualité et... oh combien préoccupant !
A chaque métier, son robot
Le KR40PA est un robot quatre axes déplaçant les éléments dans un plan horizontal et destiné au marché de l'agroalimentaire. Kuka vient également de rajouter à son offre plusieurs variantes de son robot 16 kilos.
Le monde des robots pizzaiolos
La robotique dans l'agroalimentaire fait une percée. Mais le plus souvent l'on a tendance à ne voir uniquement que les applications de palettisation en fin de ligne. Pourtant on trouve des robots dans les produits frais, ici la fabrication des pizzas
Un P d'avance
Lors du dernier Interpack de Dusseldorf, une deuxième génération de robots pour l'agroalimentaire était présentée par ABB MC, cela allait de l'IRB 260 pour le Packing à l'IRB 660 pour le Palettising.
Ne me laissez pas tomber
Manipulateurs et autres robots évoluent sans cesse. Encore faut-il ne pas oublier qu'un robot sans préhenseur reste handicapé et sans grande utilité. Voici un panorama de ce qui vous attend demain.
Le futur de la Robotique, par Philippe Coiffet

L’effort de guerre durant la période 1940-45 a conduit à une accélération sans précédent des développements technologiques, particulièrement aux Etats-Unis, dont nous sommes toujours redevables. Nous en sommes redevables, car c’est à ce moment-là et juste après la guerre qu’une panoplie d’outils et de composants sans cesse améliorés ont permis de concevoir des machines de plus en plus sophistiquées, diversifiées et fiables.

Bon vent, chez les nano
Brian Carlisle, accompagné de Bruce Shimano, vient de quitter Adept et se lance dans une nouvelle aventure avec la création de Precise Automation, société fondée le 13 janvier 2004.
Place aux modules
Abb dévoilera son nouveau concept d'armoires modulaires. Finie la mécanique associée à une armoire de contrôle-commande. Avec l'IRC5, l'utilisateur va découvrir une partie commande et une partie puissance séparée.
Tous ensemble, tous ensemble, tous…
Avec son nouveau concept Kuka fait collaborer jusqu'à 15 robots. Pour le matérialiser, il propose un ensemble complet qui va de la programmation aux mécaniques de robots.
Comau Reloaded
La firme italienne vient de montrer que techniquement elle était capable de rebondir. Voici en exclusivité mondiale les tous nouveaux robots commercialisés par Comau.
Robotique et indicateurs prix/performance
Dans son rapport annuel de l'année dernière, l'ONU et l'IFR ont demandé à Fanuc de faire la synthèse des évolutions de la robotique et de ses interactions avec des indicateurs économiques. En résumé la rentabilité d'un investissement robotique devient chaque jour meilleure.
Syndiquer le contenu