Automatisme Capteur-Actionneur Instrumentation Vision-Identification

A voir au CFIA 2015

Le Carrefour des fournisseurs de l’industrie agroalimentaire
se tiendra du 10 au 12 mars prochain à Rennes. Voici quelques-unes des
nouveautés que vous pourrez retrouver lors du salon.

 

Beckhoff

Les visiteurs du CFIA auront
la primeur de trois nouveautés dévoilées en fin d’année en Allemagne. Au
programme, les modules enfichables EtherCAT de la série EJ qui « offrent une
solution efficace pour les machines de série, sans pour autant nuire aux
possibilités optionnelles ». Pour éviter les difficultés et les erreurs de
câblage, les modules sont directement enfichés sur un circuit imprimé qui
distribue les signaux et l’alimentation à différents connecteurs, afin d’y
connecter les E/S de la machine.

L’Allemand exposera également
les derniers modules disponibles pour son système de transport XTS : des
modules moteurs avec un rayon de 22,5° complétant les sections rectilignes et
courbés (180°) et offrant ainsi davantage de possibilités géométriques, dont
des cercles entiers. Enfin, il présentera son nouveau système d’asservissement
multiaxe AX8000, à la fois compact, grâce à leur conception modulaire, facile à
intégrer et très rapide. Dotés de la technologie EtherCAT, d’un FPGA et de
processeurs multi-cœurs ARM, ces variateurs bénéficient en effet de temps
d’analyse et de réaction inférieurs à 1 µs, avec une boucle de vitesse qui peut
être cadencée à partir de 16 µs et un temps de cycle minimal EtherCAT de 62,5
μs.

 

Bosch Rexroth

Le CFIA 2015 constituera
l’occasion pour Bosch Rexroth de présenter son offre de système d’entraînement
sans armoire IndraDrive Mi au complet. Plus besoin d’armoire de commande, l’intégralité
des composants peut ainsi être montée sur la machine, même le module
d’alimentation, désormais disponible en IP 65. « Le module secteur rassemble le
filtre, la self de commutation et le contacteur réseau dans un seul équipement,
qui est directement relié au secteur », explique l’Allemand. Rexroth a
également mis au point un nouveau contrôleur monobloc doté d’un courant maximal
de 36 A. A noter, IndraDrive Mi prend en charge tous les protocoles Ethernet
courants tels que Sercos, ProfiNet, EtherNet/IP et EtherCAT via l’interface
Multi-Ethernet sur un seul matériel. Une connexion avec Profibus est possible
via une passerelle. Outre une économie de câblage très importante, le couplage
énergétique inhérent au système via le câble hybride commun, qui permet
d’échanger l’énergie entre les moteurs, entraînerait jusqu’à 50% d’économie
d’énergie.

 

Festo

La vedette du stand Festo
cette année sera le terminal de distributeurs Clean Design MPA-C. Simple à
nettoyer, résistant à la corrosion et robuste, il dispose de nombreuses
fonctions de distributeur, d’embases modulaires pour jusqu’à 32 distributeurs
ou bobines, bénéficie d’un indice de protection IP69K et CRC4 et emploie des
matériaux homologués FDA.  Il autorise 1
à 32 zones de pression et dispose de connexions librement configurables. Ses
interfaces électriques sont sur l’avant ou l’arrière, en multipôle, bus de
terrain ou Ethernet, avec ou sans commande manuelle.

 

Flexlink

Chez Flexlink, on pourra
découvrir cette année le convoyeure industriel WLX. Solution de convoyage
hygiénique, il apporte une réponse pour tous les secteurs dont les exigences en
matière d’hygiène et d’accessibilité sont particulièrement élevées. « Ce
convoyeur établit de nouvelles normes en matière de conditionnement primaire et
secondaire pour l’industrie des produits alimentaires », assure Flexlink. Autre
nouveauté présentée au salon, Youtilize est la combinaison d’un logiciel de
supervision, d’optimisation du TRS et d’aide à la maintenance prédictive. Cette
solution offre un ensemble de fonctionnalités permettant aux opérateurs, aux
ingénieurs et aux responsables de production d’améliorer le rendement de leur
usine en surveillant en temps réel les lignes, les convoyeurs ainsi que
l’équipement de production.

 

Ifm electronic

Parmi les nouveautés d’ifm
electronic pour l’agroalimentaire cette année, on notera des capteurs de
température affleurants TA TM spécifiquement conçus pour des applications comme
les cuves de cuisson ou tubes avec obus racleurs. « Grâce à son raccord process
intégré avec cône d’étanchéité G ½, le boîtier compact peut être installé
facilement et rapidement », indique l’Allemand. Des versions avec transmetteur
intégré (4 à 20 mA) ou sortie Pt 100 sont disponibles (-50 à 140° C). Les
boîtiers tout inox (1.4404 / 316L) et PEEK ont été développés pour des
applications particulièrement sévères. Le raccordement électrique se fait par
connecteur M12.

 

Igus

Pour le CFIA 2015, Igus
propose des produits adaptés au monde de l’emballage et de l’agroalimentaire. A
commencer par ses produits composants sans graisse « food grade », dont le film
lisse en tribo-polymères en iglidur A160. Il est destiné à revêtir les surfaces
sollicitées en termes de frottement sur les machines d’emballage et est
disponible sous forme d’ébauches. Pour les exigences plus pointues encore,
telles qu’une résistance aux températures élevées, Igus propose ses matériaux
iglidur A181 et A350, également adaptés aux produits alimentaires. Côté
systèmes complets d’entraînement, Igus présentera également de nouveaux modules
linéaires drylin « SLW Protect » et drylin SLWT-1080. « Le module drylin SLW
Protect a été conçu pour les milieux sensibles et dispose, avec son rail drylin
W, d’un mécanisme qui protège efficacement la vis et l’écrou des impacts, des
chutes de pièces ainsi que des détériorations », note le fabricant. La table
linéaire drylin SLWT-1080 est pour sa part dotée de deux vis doubles qui
permettent une commande séparée des deux chariots. Différents pas de vis
peuvent être combinés et offrent ainsi un maximum de flexibilité au niveau de
la conception et du fonctionnement. L’Allemand exposera également ses moteurs
pas à pas drylin E, ses nouveaux roulements à billes en matériau xiros F180, et
ses gammes de chaînes porte-câble readychain et readycable.

 

Kuka

Le roboticien présentera
cette année trois nouveaux modèles. Baptisées KR 120/180/240 PA Arctic
(capacité de charge de 120, 180 et 240 kg), ces machines sont spécialement
conçues pour la palettisation en chambre froide. Elles peuvent travailler de
+5°C à -30°C sans housse ni protection particulière et leur SmartPad (panneau
de commande) demeure lui aussi complètement fonctionnel à ces températures
extrêmes. Chaque robot peut recevoir en option une alimentation en énergie de
l’axe 1 vers l’axe 4, qui est aussi opérationnelle dans cet environnement grand
froid. L’ensemble est IP65. On retrouvera ces robots dans des applications de
palettisation de crèmes glacées, pizzas ou tartes, poissons, fast food, etc.
directement dans les salles de congélation.

 

Percia Molen

Le spécialiste du pesage
industriel et commercial, présentera à Rennes ses dernières solutions dédiées
au secteur de l’industrie agroalimentaire, et en particulier gamme de
récepteurs de charge surbaissés relevables R4 LPW, le contrôleur I410, à la
fois, automate et système de pesage, la CKW710, dernière version de la trieuse
pondérale spécialement développée pour le marché agroalimentaire, les WLS 400
et WLS 400 TS, deux modèles de groupe de pesage étiquetage automatique, et la
balance modulaire C20 R-S IP69K.

 

Sick

A Rennes, Sick présentera
cette année son capteur photoélectrique multi-tâches Transpatect, capable de
détecter des plateaux et des bouteilles transparents et semi-transparents sans
réflecteur. « Un arrière-plan stable et mat sert de surface de référence pour
programmer la sensibilité en appuyant simplement sur la touche d’apprentissage.
Les surfaces inégales, fortement réfléchissantes ou très brillantes sont
détectées de manière fiable ». Le capteur dispose également d’une fonction
Autoadapt, qui assure l’ajustement automatique du seuil de commutation. Autre
nouveauté de l’Allemand, la sonde LFP Inox est un capteur de niveau conforme
aux exigences les plus sévères en matière d’hygiène, qui applique la
technologie à radar guidé, afin de ne pas être influencé par la densité et la
conductivité du liquide. Destinée en particulier à la mesure de niveau précise
dans les machines de dosage et de remplissage de liquides, elle s’accommode de
la présence de mousse grâce à son « Foam Mode » (mode mousse). Sécable, et donc
adaptable à la cuve (de 200mm à 4000mm), elle supporte des températures de
process de -20°C à +150°C.

 

SKF

A l’occasion du Carrefour des
Fournisseurs de l’Industrie Agroalimentaire, SKF présentera pour sa part des
paliers Y, des joints à basse température agréés FDA, la gamme de vérins
électriques CASM ainsi que le système de projection d’huile sans air (SKF ChainLube).
« Ces innovations, spécifiques à l’industrie alimentaire, couvrent l’ensemble
des processus de fabrication : la préparation, le traitement des aliments par
la chaleur et le froid, les opérations de post-traitement et les systèmes
auxiliaires. Ces solutions permettent aux industriels d’optimiser leur coût
total de possession, leur productivité et de réaliser des économies d’énergie
significatives », annonce le géant suédois.

J98-P-34-39-RENDEZ-VOUS

Ces articles peuvent vous intéresser :

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.