Non classé

ACCÉLÉRER LE PASSAGE À L’INDUSTRIE 4.0

De portée mondiale, le concept d’industre 4.0 rassemble de nombreuses disciplines autrefois séparées, telles que les technologies de l’information, la conception et le développement, la production, la gestion des bases de données, la sécurité…

Philippe Reiber, directeur général d’Analog Devices pour l’Europe du Sud explique aux décideurs les ancrages stratégiques d’une révolution technologique propre à combler les écarts de productivité.

En 2016, plusieurs gouvernements ont reconnu qu’une transformation du secteur industriel selon les principes de l’Industrie 4.0 contribuerait à combler les écarts de productivité. En France comme dans de nombreux autres pays européens, les initiatives portent sur les investissements dans les technologies avancées, les travaux de recherche et de développement pertinents et l’amélioration de la connaissance et de la compréhension du principe de l’Industrie 4.0 dans les usines, mais également dans les grandes écoles et les universités. Malgré cela, le secteur industriel reste confronté aux mêmes opportunités et risques que n’importe quelle entreprise dans une économie fortement développée. Les entrepreneurs ne peuvent se permettre d’attendre que la situation se décante et se priver ainsi d’avantages concurrentiels. Pour autant, il est toujours risqué de consacrer d’importants investissements à des projets susceptibles de devenir obsolètes avant d’avoir été rentabilisés. […]

Cet article récent n'est pas en ligne!

Il sera ouvert à la lecture sur le site dans quelques mois.
> Abonnez-vous pour lire le magazine dès maintenant.

Ces articles peuvent vous intéresser :

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.