Automatisme Informatique-Industrielle

Alograf Studio

L’Alograf nouveau vient de paraître. Vingt cinq ans après la première édition, la version studio s’ouvre au marché international avec une structure intégrée multi-langue, tout en gardant temps réel dur et déterminisme.
C’est une version totalement « revisitée » de son atelier logiciel ALOGRAF qu’UXP annonce aujourd’hui. Reprenant tous les éléments qui ont fait le succès des précédentes versions, conçu pour les applications d’automatisme avancées et embarquées, ALOGRAF STUDIO met l’accent sur la convivialité au niveau du développement des applications et la portabilité lors de leur exécution.
L’Alograf nouveau vient de paraître. Conforme à l »‘IEC 61131, le logiciel permet à partir d’une descriptnio en Grancet de produire dui code C compilé. L’algortihmer de traitement du Grafcet, assocaié à une mécaniqiems d’échantillonage basé sur les travaus de Shannon, permet de respecter les aspects temporels.
Du coup, Alograf fait partie de la poignée de d’ételiers logiciel d’automatisme prmettant de développer, en langage d’automaticien et sur une plate-forme informatique standard, des applications d’acquisition et de contrôle-commande temps réel. C’est dans les applications comme le contrôle en production (pilotage machine avec métrologie en temps réel) et les asservissements avancés (vérins hydrauliques, gestion et synchronisation d’axes, etc.) qu’Alograf met le meiux en avant ses potentialités.
25 ans après son lancement, ALOGRAF STUDIO s’ouvre au marché international grâce à une structure intégrée multi langue, tout en respectant le temps réel « dur » et le déterminisme selon IEC 60848.
Cette noveulle version intègre un éditeur permettant le suivi des applications, la création d’une nomenclature des données, la modélisation graphique des Grafcet, la conception de blocs fonctionnels en langage C, la gestion avancée de l’impression…
Dans un espace de travail intuitif (arbre de navigation, barres d’outils…), l’éditeur d’ALOGRAF STUDIO met à la disposition des développeurs des outils indispensables : outils de hiérarchisation multi-niveaux des Grafcets contribuant à la performance et au déterminisme de l’application, analyseur syntaxique, références croisées, recherche avancée…
Des outils optionnels permettent de définir des expressions en diagramme à échelle (ou « schéma relais ») et de les convertir en blocs fonctionnels en C, intégrables en standard dans une application structurée en Grafcet. D’autres fonctions, telles que « asservissements et régulations avancées », sont également proposées.
Un configurateur capable d’associer automatiquement les entrées-sorties physiques de l’architecture matérielle à des mnémoniques définis dans la nomenclature. Cette dernière accepte les variables 32 et 64 bits, pour les compteurs SSI et incrémentaux par exemple.
Un serveur avec interface OPC qui assure, via les ports Série, Ethernet et PCI, le téléchargement des applications sur les cibles d’exécution et la communication pour la mise au point et la supervision.
Un outil de mise au point permettant de suivre en temps réel l’avancement des Grafcets et leur état d’activité, et de visualiser et forcer les variables de l’application.
Des outils d’interfaçage et de mutualisation qui permettent l’import et l’export de composants (Grafcets, blocs fonctionnels, données…) entre applications ALOGRAF STUDIO Ces outils assurent également l’interface des applications avec des logiciels extérieurs : des Grafcets ALOGRAF peuvent ainsi être intégrés sous forme d’images dans divers éditeurs pour des documentations et des présentations.

Générées en code universel, le C norme ANSI, les applications ALOGRAF STUDIO sont « portables ». Elles peuvent être exécutées sur toute plate-forme matérielle ouverte : PC, système VME, station UNIX, micro calculateur ou micro contrôleur, carte électronique dédiée, coprocesseur, système embarqué… ou les processeurs d’automatisme temps réel Opral. C’est ainis que l’on retrouve déjà le logiciel sur matériels IPC WAGO, OPEN LINK de Precia Molen, QUAD21 de Og’Line, automates RAC Electronique, Micro BOX Siemens, IPC FESTO, CYBERBOARD de Cybersys …
ALOGRAF STUDIO est disponible en 4 versions
une version d’évaluation permettant l’utilisation des principales fonctions de l’éditeur et limitée à 8 grafcets et à un nombre réduit de variables ;
une version d’étude permettant l’utilisation de l’ensemble des fonctions standards et avancées de l’éditeur, sans limitation du nombre d’éléments utilisés ;
une version utilisateur autorisant le développement et la maintenance d’applications sur toute cible standard du catalogue UXP ou de ses partenaires constructeurs / intégrateurs ;
une version intégrateur (OEM) offrant, en plus, les outils nécessaires pour la création de composants ou de cibles personnalisés ; ainsi qu’une licence supplémentaire pour les interventions extérieures (PC nomade).

j42p42

Ces articles peuvent vous intéresser :