Non classé

AVEC IFM, LA PRODUCTION AGROALIMENTAIRE S’ADAPTE AUX CHANGEMENTS MÉTÉOROLOGIQUES

En ajoutant un canal de communication dédié à Ethernet sur ses boîtiers IO-Link, IFM met 95 % des données industrielles à disposition des ressources informatiques de l’entreprise sans faire le moindre détour par le système de commande. Pour la première fois, il est possible de raccorder les systèmes informatiques et l’automatisation facilement et à coût compétitif. De nouveaux débouchés apparaissent, permettant ainsi d’ouvrir les processus industriels à l’intelligence artificielle.

Grâce à IO-Link, IFM Electronic est en mesure de mettre le secteur de l’agroalimentaire à l’heure de l’Industrie 4.0. En récupérant des données soigneusement sélectionnées, il est en effet, possible de de se lancer dans une production prédictive qui anticipe les changements météorologiques.

Directeur technique et marketing d’IFM Electronic France, Laurent Carlion a pris le temps de détailler les fonctionnalités de cette solution étonnante à plus d’un titre.

En complément, Aurélien Verleyen, Pdg de Dataswati, explique comment cette collecte massive de données permet d’ouvrir l’industrie à l’intelligence artificielle.  […]

Cet article est bridé!

Si vous êtes inscrit, identifiez-vous ci-dessous pour lire cet article.

(Si vous n'êtes pas inscrit, vous pouvez tester tous nos contenus <<en vous inscrivant ici>>. Vous aurez alors accès aux articles entiers Jautomatise pendant 1 mois (excepté le contenu de nos deux derniers magazines) .).

Ces articles peuvent vous intéresser :

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.