Communication Réseaux

Des connecteurs protégés, même débranchés

Dévoilés à l’occasion du salon Electronica
2012, les modèles de la gamme NCC de Binder sont certifiés IP 67 lorsqu’ils
sont connectés, mais aussi quand ils ne le sont pas.

 

Binder va
simplifier la vie de bien des responsables de production du monde entier irrités
par des pannes idiotes consécutives au branchement et débranchements répétés de
câbles en milieux difficiles.  Sa botte
secrète ? NCC, pour « not connected closed » (fermé non connecté
en Français), un connecteur, certifié IP 67 en toutes circonstances.

 

Un couvercle escamotable

Un
connecteur étanche est étanche… lorsqu’il est connecté. Même si celui-ci est
certifié IP 67, si vous désolidarisez les parties mâle et femelle, vous exposez
les connections aux agressions environnantes : projection d’eau ou
d’huile, accumulation de poussières, de saletés… Bref, une fois débranché, il
n’est plus protégé. Pour le mettre à l’abri, il suffit de le placer dans un boîtier
ou de le recouvrir d’un capuchon, ou encore d’opter pour un couvercle articulé
comme ceux que l’on retrouve sur les prises électriques. Mais ces solutions
sont souvent peu esthétiques, ou peu pratiques, ou fragiles. Les connecteurs de
la série 770 NCC font plus simple : ils disposent d’un couvercle amovible
sur la partie femelle, qui protège les broches contre les agressions et qui
s’escamote au moment de la connexion avec la partie mâle. Lorsqu’il est
inutilisé, le connecteur ressemble à un simple bouton en plastique, totalement
étanche. C’est une sorte de téton dans la prise 
mâle qui repousse le couvercle au branchement, découvrant les broches. « Le
verrouillage est ensuite assuré par un système à quart de tour », annonce
Catherine Mitchell, de Binder France. Le fabricant annonce une résistance  au-delà de 5000 cycles de connexion. Autre
intérêt de ce dispositif, les 8 contacts en laiton plaqués or ne peuvent pas
être touchés inopinément par un utilisateur imprudent ou maladroit,
puisqu’elles ne sont découvertes qu’au moment de la connexion.

 

Déclinaisons à venir

La
gamme 770 NCC constituera un complément à la série 720 de Binder. « Le
champ d’application est large et couvre tous les secteurs, mais compte tenu de
ses spécificités, le NCC sera particulièrement adapté pour les appareils de
mesure et de contrôle et tout particulièrement le monde médical »,
annonce-t-on chez Binder. La gamme, qui pourrait s’étoffer prochainement de
modèles de 2 à 12 points compte pour l’instant trois modèles 8 broches, adaptés
à des câbles de 2,5 à 4 mm, 4 à 6 mm et de 6 à 8 mm, tous contenus dans un
cylindre de 20 mm de diamètre et de 60 mm de long (en position verrouillée).
L’installation nécessite un trou de diamètre 13 mm à deux méplats. Les
connecteurs sont adaptés à des fils de 0,25 mm² et supportent des températures
allant de -25 à +85°C. Et évidemment, le montage se fait sans outillage
particulier.

j85_pp23_actu_binder

Ces articles peuvent vous intéresser :