Automatisme Informatique-Industrielle

Huron client-pilote pour la commande numérique Sinumerik One

Huron teste la nouvelle commande numérique Sinumerik One de Siemens Digital Industries afin d’en évaluer le potentiel.

Huron, constructeur de machines-outils 3 et 5 axes partenaire de longue date de Siemens, sera un client-pilote pour la toute dernière génération de commande numérique Sinumerik One. L’entreprise alsacienne compte sur l’utilisation des jumeaux numériques pour fluidifier les interactions entre les univers virtuels et réels et accélérer le processus de développement de ses machines-outils. Elle a équipé l’un de ses bancs d’essai KX 50 de la plateforme Sinumerik One avant d’envisager d’en équiper l’intégralité de sa gamme machines. « La possibilité que nous offre Sinumerik One de créer un jumeau numérique nous a particulièrement intéressé. Car nous pouvons d’une part l’utiliser comme showroom virtuel pour présenter une machine à nos clients durant la phase d’avant-vente. D’autre part, nous pouvons nous en servir comme prototype pour une mise en service anticipée », indique Jean-François Killian, directeur ingénierie chez Huron. Pour Siemens, c’est l’occasion de disposer d’un retour terrain afin de vérifier la pertinence de ses solutions et de les améliorer.

Huron est constructeur de machines depuis 1854. Ses machines-outils 3 et 5 axes sont destinées aux industries de l’aéronautique, de l’automobile et de la mécanique générale. L’entreprise alsacienne est partenaire de Siemens depuis une vingtaine d’année autour des thématiques concernant notamment, le déploiement des technologies digitales et des concepts de l’Usine du Futur. C’est dans ce cadre que Siemens s’est tourné vers Huron pour en faire un client-pilote de sa toute dernière génération de commande numérique Sinumerik One.

Huron a équipé l’un de ses bancs d’essai KX 50 de la plateforme Sinumerik One avant d’envisager d’en équiper l’intégralité de sa gamme machines. « La possibilité que nous offre Sinumerik One de créer un jumeau numérique nous a particulièrement intéressé. Car nous pouvons d’une part l’utiliser comme showroom virtuel pour présenter une machine à nos clients durant la phase d’avant-vente. D’autre part, nous pouvons nous en servir comme prototype pour une mise en service anticipée », indique Jean-François Killian, directeur ingénierie chez Huron. Ce qui procure un gain de temps dans la mise au point des machines et un atout dans le cadre des relations avec les clients. Pour Eric Mantot, responsable commercial régional chez Siemens : « il est primordial pour nous de disposer d’un retour terrain afin de vérifier la pertinence de nos solutions avant de les proposer sur le marché. Cela nous offre également l’opportunité de corriger et d’améliorer si besoin certains détails. »

Concrètement, la plateforme Sinumerik One s’appuie sur les jumeaux numériques Create MyVirtual Machine (CMVM) et Run MyVirtual Machine (RMVM). Elle intègre par ailleurs un automate Simatic S7-1500F qui permet de tirer pleinement parti de la solution d’ingénierie logicielle TIA Portal de Siemens. Les jumeaux numériques CMVM permettent la réalisation d’essais virtuels afin de tester tous les aspects techniques et faciliter la mise au point de la machine. Différentes étapes qui devaient jusque-là être effectuées successivement peuvent désormais être conduites simultanément. Les jumeaux numériques RMVM permettent de fournir des informations concrètes au client sur une machine avant sa livraison. Ils peuvent également être mis en œuvre pour exécuter certaines opérations comme par exemple tester des usinages de pièces ou former le personnel.

Ces articles peuvent vous intéresser :