Instrumentation

Igus élargit sa gamme de matériaux pour pièces produites en impression 3D

Igus annonce que ses procédés d’impression 3D peuvent désormais prendre en charge quatre matériaux distincts afin de produire en une seule opération des pièces multifonction dont les caractéristiques en termes d’usure, d’élasticité et de robustesse répondent aux exigences de l’application.

Une pièce présentant diverses caractéristiques doit souvent être fabriquée en plusieurs opérations. Sa fabrication peut donc vite s’avérer coûteuse lorsqu’elle est produite en petites quantités. Les procédés de fabrication additive (impression 3D) rendent possible la production de pièces d’usure sur mesure dotées de plusieurs fonctions et composées de différents matériaux. Ils raccourcissent aussi significativement le processus de fabrication. Le champ des possibilités de conception de produits est également plus étendu. igus propose, depuis l’année dernière, la fabrication de pièces spéciales de longue durée de vie réalisées en impression multi-matériaux à deux composants. Ce qui permet de fabriquer des pièces résistantes à la fois à l’usure et à des charges ainsi que des pièces dites « intelligentes ». Le spécialiste des plastiques en mouvement étend encore ce service. Ce sont maintenant quatre matériaux qui peuvent entrer dans la fabrication, en une seule opération, de pièces multifonction. « A cet effet, nous avons augmenté notre capacité de production par impression 3D et proposons également de nouveaux matériaux adaptés à l’impression multi-matériaux », explique Christophe Garnier, responsable de la division iglidur chez igus France. « Il nous est ainsi possible de fabriquer, par exemple, des pièces pour des machines-outils ou des machines spéciales, à partir de l’unité, en quelques jours et à un prix intéressant. » […]

Cet article récent n'est pas en ligne!

Il sera ouvert à la lecture sur le site dans quelques mois.
> Abonnez-vous pour lire le magazine dès maintenant.


!

Ces articles peuvent vous intéresser :