Non classé

LA PART LOGICIELLE DANS LA DIGITALISATION DES FABRICATIONS

Les industriels ne partent pas de zéro en matière de digitalisation, loin s’en faut ! La plupart des entreprises s‘appuient déjà sur des progiciels spécialisés pour leur gestion, pour appréhender le cycle de vie de leur produit, gérer la relation-client ou administrer la production. En s’appuyant sur l’expertise des salariés, ces outils sont l’un des socles sur lesquels se structure l’Industrie 4.0.

Pour rester compétitifs, les industriels doivent continuellement trouver de nouvelles façons d’améliorer les processus, que ce soit en fournissant des produits différenciés, en contrôlant les coûts ou en augmentant la qualité. Il n’est pas surprenant que ces besoins directement en phase avec le monde opérationnel, constituent un terrain presque idéal pour les technologies de transformation numérique.

Pour l’heure, trois facteurs accélèrent l’adoption des technologies et des processus de transformation numérique : l’obligation – parfois légale mais de plus en plus souvent commerciale – d’offrir une traçabilité garantissant la conformité des produits à chaque cycle de production, la pénurie d’une main d’oeuvre suffisamment qualifiée dans nombre de métiers industriels et la baisse des coûts de fabrication. […]

Cet article récent n'est pas en ligne!

Il sera ouvert à la lecture sur le site dans quelques mois.
> Abonnez-vous pour lire le magazine dès maintenant.

Ces articles peuvent vous intéresser :

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.