Robotique

L’automatisation d’une machine 5 axes passe un cap

Selon le constructeur japonais de machines-outils Mazak Yamazaki, si les industriels veulent aujourd’hui rester compétitifs, rentabiliser le plus rapidement possible leur investissement dans des centres d’usinage 5 axes et maximiser leur rentabilité, ils doivent se tourner vers de nouvelles générations de machines pensées pour intégrer des solutions d’automatisation.

«L’automatisation de l’usinage en 5 axes a toujours été une tâche complexe, mais une nouvelle génération de machines, associée à des solutions d’automatisation innovantes et à de nouveaux développements logiciels, permettent désormais de franchir le cap » assure Mike Sykes, responsable des systèmes d’automatisation chez Mazak Yamazaki. L’usinage en 5 axes est par nature plus difficile qu’une solution plus simple comme un centre d’usinage 3 axes, en termes de programmation, de parcours d’outils, etc. L’automatisation des centres d’usinage 5 axes l’est tout autant. C’est pourtant une demande de plus en plus récurrente de la part des utilisateurs de machines outils. […]

Cet article récent n'est pas en ligne!

Il sera ouvert à la lecture sur le site dans quelques mois.
> Abonnez-vous pour lire le magazine dès maintenant.


!

Ces articles peuvent vous intéresser :