Non classé

Le niveau d’activité anémique en France ?

Toutes les semaines, le Gimelec publie un panorama de l’état des activités de ses adhérents.

Le taux d’activité moyen des adhérents du Gimelec demeure stable à 40 % mais leur volonté affirmée de renforcer leurs activités, souvent essentielles pour les secteurs vitaux de notre pays, et de relancer rapidement certains sites fermés en début de crise se heurte à plusieurs obstacles.

Tout d’abord, quelque 88 % des répondants indiquent que la continuité de leur activité est directement impactée par les difficultés d’approvisionnement en équipements de protection pour leurs salariés et notamment en masques.

En outre, les difficultés rencontrées par leurs propres fournisseurs impactent significativement l’activité des entreprises du Gimelec. L’impact est modéré dans 59 % des cas mais fort dans 34 % des cas. Il existe un point de satisfaction, la logistique et les transports, souvent perturbés, ne sont pas pour l’instant un élément bloquant.

Ces articles peuvent vous intéresser :

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.