Informatique-Industrielle

L’informatique et l’IA pour s’adapter au monde 4.0

Et si au lieu d’ouvrir la porte à un livreur, les clients
utilisaient un code de téléphone portable pour déverrouiller un compartiment
dans un véhicule autonome ? Et si la chambre d’hôtel savait que vous souhaitiez
un réveil matin avec une douche déjà commencée à une température précise ? Et
si un robot pouvait aider les personnes à mobilité réduite à sortir de leur voiture
? Et si les technologies émergentes pouvaient changer toute une entreprise ?

« La réunion de
l’informatique spécialisée et de l’intelligence artificielle offre d’importantes
opportunités pour mieux réussir dans un monde de plus en plus perturbé
 »,
a récemment expliqué Michelle Duerst, analyste en chef au sein de la société Gartner.
« De nombreux dirigeants ne
comprennent pas comment ces technologies peuvent accroître les capacités
d’innovation, l’excellence opérationnelle et la satisfaction des clients
. »

L’utilisation de techniques d’intelligence artificielle
intégrées dans les terminaux au contact des processus, les passerelles et d’autres
dispositifs de l’Internet des objets (IoT), permet de calculer des données relatives
à au point d’utilisation. Les DSI peuvent tirer parti de l’IA et de
l’informatique spécialisée dans la réalité augmentée ou virtuelle, des objets
autonomes, des cartes connectées, des jumeaux numériques, des usines
intelligentes, des capteurs de géolocalisation et de la reconnaissance
d’images.

Pour le japonais Toyota, l’innovation a commencé avec la
technologie existante. Alors que les ventes de voitures au Japon diminuent et
que le besoin en soins pour une population vieillissante augmente, Toyota considère
qu’il va tirer parti de l’intelligence artificielle appliquée à la robotique dans
le but de concevoir des véhicules s’adaptant aux personnes à mobilité réduite.

La société a aussi créé le Welwalk WW-1000, une attelle de
jambe robotisée et portable qui permet aux personnes atteintes de paralysie partielle
de marcher, et le projet Blaid, qui aide les malvoyants à avoir une meilleure conscience
de l’environnement. Parallèlement, Toyota se consacre toujours au développement
de voitures autonomes, consacrant un milliard de dollars à un centre de
recherche sur la robotique et l’IA.

www.gartner.com

Ces articles peuvent vous intéresser :

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.