Non classé

SIEMENS MET LA DONNÉE À PORTÉE DE MACHINE

Chef de file dans l’automatisation et de l’informatique industrielle, Siemens est présent à tous les échelons qui vont de l’acquisition des données à leur enregistrement dans un centre de stockage en passant évidemment par leur transit dans les réseaux tant informatique qu’opérationnel. Désormais, la solution Siemens Industrial Edge permet aux systèmes d’automatisation de bénéficier de traitements de données réalisés au plus près de la machine.

Le Edge Computing, qu’on appelle parfois informatique périmétrique en français, et un des éléments constitutifs de l’Internet industriel des objets (IIoT) qui s’allie au Big Data et à l’informatique analytique pour apporter une valeur ajoutée directement tirée des données industrielles. Véronique Paris, directrice marketing des systèmes d’automatisme et d’ingénierie chez Siemens explique à l’équipe de Manufacturing.fr le rôle que le Edge Computing s’apprête à jouer dans le système d’information des entreprises industrielles. Véronique Paris – « Le Edge Computing consiste à prétraiter les données industrielles au plus près de la machine avant de l’envoyer dans le cloud. Cela consiste notamment à collecter les données à les exploiter immédiatement sur site au moyen d’applications spécialisées avant toute autre opération. En fonction du processus en cours ou du type de fabrication réalisée, la solution Siemens Industrial Edge est en mesure de télécharger des apps depuis une logithèque aussi simplement que nous le faisons sur nos smartphones, afin d’analyser les données collectées aussi vite que possible et au plus près de l’outil de production. »

Pourquoi le Edge Computing prend aujourd’hui de l’importance dans l’industrie ?

Véronique Paris – « Beaucoup d’industriels utilisent déjà le cloud qu’il soit public ou privé. Pour autant, il peut exister des problématiques de coûts qui freinent certains d’entre eux puisque plus vous échangez de données, plus la bande passante doit être suffisamment large et par conséquent, plus le coût de l’abonnement au service sera élevé. La confidentialité est un autre élément essentiel puisque toutes les entreprises ne sont pas prêtes à externaliser des informations sensibles. A contrario, en traitant les données à l’intérieur même de l’installation industrielle au plus près des machines, ces deux difficultés sont adressées. On peut encore ajouter que les entreprises soucieuses de l’environnement peuvent préférer le Edge Computing puisque l’on sait que les datacenters sont aussi des ressources très énergivores.

 […]

Cet article est bridé!

Si vous êtes inscrit, identifiez-vous ci-dessous pour lire cet article.

(Si vous n'êtes pas inscrit, vous pouvez tester tous nos contenus <<en vous inscrivant ici>>. Vous aurez alors accès aux articles entiers Jautomatise pendant 1 mois (excepté le contenu de nos deux derniers magazines) .).

Ces articles peuvent vous intéresser :

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.