Non classé

Une journée pour la transformation digitale

Lors d’un événement appelé Innovation Day qui s’est tenu le 12 juin dernier, Schneider Electric a présenté à travers des cas clients concrets son savoir-faire en matière d’accompagnement de l’industrie dans la transformation digitale de ses process, sans oublier, ni minimiser l’importance de la cybersécurité. Réussie sur toute la ligne, cette journée a captivé un large public de professionnels.
Spécialiste de l’automatisation industrielle et de la maîtrise de l’énergie, Schneider Electric ne se contente pas de prôner la digitalisation auprès de ses partenaires et de ses clients. En effet, le groupe français applique aussi les technologies qu’il développe à ses propres usines, notamment au site pilote du Vaudreuil dans l’Eure labellisé « Vitrine de l’Industrie du Futur » l’an passé.

Au cours d’une journée consacrée à la digitalisation de l’appareil de production, Schneider Electric est revenu sur les opportunités et les améliorations apportées par l’Internet des objets pour les industriels, tous secteurs confondus. Ensuite, c’est Marc Fromager, vice-président Industry qui a détaillé l’agenda de la journée en soulignant l’importance mais aussi l’originalité de la transformation en cours, notamment par sa profondeur mais aussi, par sa rapidité.

Pour Schneider Electric, l’usine du futur s’articule autour de cinq problématiques fondamentales du marché : la personnalisation en masse des produits pour répondre aux attentes des consommateurs, la transition énergétique avec l’obligation de concilier l’écologie et les performances économiques, la montée en gamme des nouveaux produits avec de nouvelles possibilités pour transformer les usages, l’innovation et l’excellence opérationnelle des usines pour accélérer la conception sans réduire la qualité et enfin, l’adoption généralisée de nouvelles techniques de production basées sur le numérique.

Le coup d’envoi de cette journée organisée au Pavillon Royal de Paris, a été donné par Christel Heydemann, Présidente de Schneider Electric France et membre du Comité exécutif du groupe qui a rappelé combien l’innovation technologique guide et structure le développement de l’industrie dans le monde.

La cybersécurité en point d’orgue

Immédiatement après, une première table ronde a réuni, Jean-Noël de Galzain, Pdg de Wallix, Pierre-Yves Hentzen, Pdg de Stormshield, Pascal Eymin, directeur des alliances chez Sentryo et Yann Bourjault, directeur de la transformation digitale chez Schneider Electric. Ce dernier a rappelé que : « la 4e révolution industrielle passe par une interconnexion étendue entre les systèmes d’information des entreprises reliés à Internet et les réseaux de communication industriels qui relient les équipements de production. » Dans ce contexte, la cybersécurité des systèmes industriels est devenue un enjeu politique de portée quasi universelle puisqu’au dernier Forum de Davos, les cyberattaques ont figuré à la troisième place après les catastrophes naturelles et le réchauffement climatique, dans les vulnérabilités qui pèsent sur l’économie mondiale.

[…]

Cet article est bridé!

Si vous êtes inscrit, identifiez-vous ci-dessous pour lire cet article.

(Si vous n'êtes pas inscrit, vous pouvez tester tous nos contenus <<en vous inscrivant ici>>. Vous aurez alors accès aux articles entiers Jautomatise pendant 1 mois (excepté le contenu de nos deux derniers magazines) .).

Ces articles peuvent vous intéresser :

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.